Disappearing God

Disappearing God, une photo montage prise à Kappabashi, au delà de Ueno. Ces deux statues divines reposaient à l’entrée d’un magasin, prêtes à être livrées. On complète la partie photo avec une vue du bloc monolithique de Shiodome se dégageant des pans de murs de l’ancienne gare de Shinbashi.

Setagaya Art Museum - palaces et mosquéesLe Setagaya Art Museum propose une exposition en ce moment sur l’Art Islamique autour du thême des palaces et mosquées, il s’agit de Palace and Mosque: Islamic Art from the Middle East. Une centaine de pièces provenant du musée londonien Victoria and Albert Museum font le tour du monde et sont jusqu’au 11 décembre, exposées à Setagaya, après un passage aux USA (National Gallery of Art Washington DC, Kimbell Art Museum, Fort Worth Texas). Cette exposition nous montre toute la richesse de l’art islamique, du magnifique travail calligraphique associé au Coran aux objets créés pour les établissements religieux en passant par des créations textiles. Une très belle exposition. Un peu plus d’info sur le site du National Gallery of Art Washington DC. Le Musée de Setagaya se trouve au milieu du parc du même nom, en bordure de la route Kanpachi (plan d’accès) . (la photo à droite provient du site de l’exposition).

On profite ensuite de la fin de journée pour découvrir un peu plus le parc de Setagaya, à la recherche de feuilles d’automne, qui se font malheureusement très rares.

6 commentaires

  1. Eh oui! il fut un temps ou l’art islamique etait riche…

    Chez nous on dit « les arabes ont invente le chiffre zero et ils s’y sont trop attaches! » ;)

  2. Je connais en fait assez peu l’art islamique à part les écritures que j’ai toujours aimé, donc cet exposition était une porte ouverte bienvenue. Les quelques exemplaires du Coran présentées étaient d’une richesse visuelle impressionante (decorations minutueuses autour des textes).
    Il y a toute une partie de cet art que l’on retrouve maintenant dans l’artisanat, non? (je ne me souviens plus à quel endroit nous étions allés à Marrakech, pas dans la Medina).

  3. En effet la calligraphie arabe est impressionante et tres riche. Les livres de Coran meme recents sont toujours aussi joliment decores car la religion d’islam implique la preservation du Coran et un grand respect a son egard.

    >L’art islamique a connu toute sa splendeur a l’epoque des dynasties et autres empires puissants tels les ottomans et les abassides (aie.. j’ai oublie mes cours d’histoire) L’art se manifestait surtout dans l’architecture, les mosquees, le travail (a la perfection) de la ceramique.. les « monuments » qu’on a au maroc en temoignent. Les merveilles d’andalousie en espagne c’est de l’art islamique. L’iraq possedait(…) aussi un heritage d’art enorme.. la turquie regorge de beaux palais et de magnifiques mosquees… etc

  4. Merci mimo pour cet éclairage :-) Je n’ai toujours pas vu l’Alhambra de Grenade mais c’est sur mon bloc-note de voyage. Dis donc, il n’est pas un peu l’heure de dormir?

  5. Je t’en prie Fred :)
    J’ai eu l’occasion de voir l’Alhambra (la rouge en arabe) il y a quelques annees, c’est grandiose!

    PS: Je dors tres tard car je prepare mes exams, et comme c’est la derniere annee a la fac, je voudrais faire bonne impression (pour une fois :p)

Les commentaires sont fermés.