Hakone Fujiya

fujiya

La semaine dernière, c’était semaine de vacances avec quelques jours sur les hauteurs de Hakone et sur la péninsule d’Izu. Le voyage se passe en Subaru Legacy au départ de Harajuku (pas le Harajuku de Tokyo, mais plutôt celui près de Fujisawa, sur un croisement de la Route 1). On suit donc cette fameuse Route 1 tout droit jusqu’à Hakone, avec quelques bifurcations à Odawara, sous une pluie intermitente et un temps couvert. On passera une nuit à Hakone avec passage obligé dans une source chaude onsen. Mais avant cela, on s’arrêtera faire une visite guidée du vieil hotel Fujiya.

Cet hotel classique créé en 1878, renové et aggrandi plusieurs fois au fur et à mesure des années, vaut le détour. On entre dans l’hotel par une rampe d’escalier assez perticulière avec têtes de dragons, pour accéder à la salle de reception boisée atmosphérique.

fujiya

Par l’un des couloirs de l’hotel, on accède aux jardins avec serre (assez particulier dans un hotel). Le Flower Palace est un batiment annexe un peu plus récent, on peut y visiter lors d’une visite guidée la Suite Chrysanthème où ont séjourné John lennon et Yoko Ono. Parmi les autres pesonalités, l’hotel compte Charlie Chaplin, le couple Mishima Yukio en voyage de noces et un étrange club de moustachus (les photos sont affichés dans l’entrée de l’hotel).

Le lendemain à l’aube, nous reprenons la route pour la péninsule d’Izu.

6 à l’Est

6-est

6 à l’Est, détail volé à un ascenseur au 6ème étage d’un immeuble.

chandelier

A la sortie Est de la station de train de Yokohama, un complexe commercial au bord de l’eau vient d’ouvrir ses portes, enfin il y 2 mois déjà. Il s’agit du Yokohama Bay Quarter. L’espace est agréable, ouvert et tout en courbes. Par un bel après midi d’automne, on se pose volontiers sur un des fauteuils sélectionnés par Cibone, un magasin d’intérieur à Aoyama que nous aimons visiter assez régulièrement. On se laisse relaxer par les courbes en regardant les petits bateaux de croisière arriver à bon port, ou en constatant l’avencement des travaux de construction autour des tours de Minato Mirai au loin.

chandelier

Chandelier au plafond du magasin chic Barneys New York à Ginza. J’accumule les visites de Department Store en ce moment, que voulez-vous…

Le tigre et le monstre

CRW_4009s.jpg

Le sanctuaire Hanazono est un peu caché par les immeubles de Shinjuku derrière le Department Store Isetan, sur la rue Yasukuni. A l’entrée de la longue et étroite allée menant au sanctuaire, on trouvera 2 tigres féroces en cage comme sur la photo ci-dessus.

CRW_4022s.jpg

Passage dimanche, il y a 2 semaines, au grand musée Edo-Tokyo pour la première fois. Je voulais voir de mes yeux, depuis longtemps, cette architecture si particulière, sans trouver l’occasion de passer près de Ryogoku. L’architecture massive sur 4 pilliers en forme de quadripode impérial (ou presque), date de 1992, concu par l’architecte Kiyonori Kikutake. On lui doit aussi l’immeuble en flêche de l’hotel Sofitel à Ueno. Je passe beaucoup de temps à essayer de le prendre en photo correctement, un gardien passant par là me donne même des conseils de positionnement. Pas facile de faire loger le monstre dans un objectif, même grand angle.

xian
(crédit photographie – tbs.co.jp/heibayo)

Nous étions au musée Edo-Tokyo pour le dernier jour (9 octobre 2006) de l’exposition sur l’armée de statues chinoise de Xi’an, Shi Huangdi and Terracotta Soldiers. Une très belle exposition regroupant quelques unes des grandes statues du mausolée du premier Empereur Qin, accompagnées d’accessoires et d’objets, dont une série de chevaux à la ligne superbe. Cette expo avait lieu dans les sous-sols du musée, au dessous du monstre.

CRW_4062s.jpg

L’intérieur du monstre est un giganstesque espace consacré à Tokyo, passé et présent. Le visisteur pourra s’instruire sur l’histoire et la culture de Tokyo à travers des maquettes de certains quartiers à la période Edo, le quartier de Ryogoku ou une reconstitution de Nihonbashi, et se promener dans un décor reconstitué de Tokyo à différentes époques: large pont de bois, théatre, …

taxi

Un taxi en arrêt d’urgence devant la gare de Shinagawa.

digigraphy

CRW_3886s.jpg

Ligne-rayon jaune et révélation, une composition à base de ligne de train lancée à toute allure révèlant un décor de rue Meiji à travers les fenêtres lumineuses jaunes des wagons.

CRW_3887s.jpg

Une digigraphy à ma facon en tons de gris et fond d’immeuble, et ci-dessous l’affiche de l’exposition Post[digi]graphy en ce moment au musée métropolitain de la photographie de Ebisu Garden Place.

CRW_3948s.jpg

En passage rapide près de la station de Ebisu, je tombe nez à nez avec le bus chat de Totoro, apparemment reconverti dans le transport de couples de mariés et invités.

Le Mont Fuji se révèle au loin sur un soleil couchant, et quelques centimètres à droite, on apercoit la Tour sur une nuit bleutée.