L’oeuf et le vent

Cette forme ovale insolite, coincée entre des grands blocs d’immeubles d’habitation, se nomme Egg of Winds, l’Oeuf des Vents. C’est une création architecturale de Toyo Ito. On se demande ce que cache ce volume elliptique de 16 mètres de long et 8 mètres de diamètre, suspendu par six pieds asymétriques et placé au dessus de l’entrée de parking du complexe de résidences Okawabata Rivercity 21 à Tsukuda. L’oeuf est recouvert de 248 panneaux d’aluminium perforés, lui donnant une apparence unie grise comme un objet en 3D dans un jeu video. La nuit, l’objet se transforme. Il laisse apparaître des images vidéo projetées sur 5 écrans à cristaux liquides placés à l’intérieur de l’oeuf, faisant oublier les parois arrondies. Ces images vidéo sont enregistrées en direct ou pré-enregistrées pour donner un apercu de l’environnement. L’environnement physique enregistré est transformé en information vidéo projetée sur dans l’oeuf. Cette transformation nocturne de l’oeuf n’est malheureusement plus active aujourd’hui, je n’ai pas pu constater le va-et-vient au gré du vent des images et informations numériques. Les projections vidéo ne fonctionnent plus, c’est bien dommage.

Dans un concept similaire de landmark interactif, Toyo Ito avait concu 5 années plus tôt en 1986 la Tour des Vents, Tower of Winds. Il s’agit d’une tour de ventilation pour un centre commercial sous-terrain à Yokohama. Comme pour l’oeuf, la surface est grise et unie le jour, mais devient changeante la nuit. La nuit venue, apparaissent des lumières intérieures dont les formes et la couleur changent en fonction des conditions extérieures: la force du vent ou du bruit. Toyo Ito veut ici transformer les flux d’air et de bruit en informations visuelles par l’intermédiaire de ces signaux de lumière. Là encore, le dispositif n’est plus pleinement opérationnel aujourd’hui, la tour ne diffusant apparemement qu’une couleur statique bleuâtre. Je n’ai cependant pas vérifié de mes yeux.

Comme on peut le voir avec ces deux créations innovantes tranformant l’environnement physique en informations, Toyo Ito montre un intérêt pour les nouvelles technologies et pour le potentiel multimédia. Cette direction prendra son apogée avec la Médiathèque de Sendai.

Adresse: Egg of Winds (1991), 2-2 Tsukuda, Chuo-ku

6 commentaires

  1. Je suis tombe dessus hier soir un peu par hasard et effectivement le dispositif video ne semble pas fonctionner…on est loin des images qui renvoyait la reference a blade runner..mais il a son charme cet oeuf.

  2. J’aurais été très curieux de voir ce que ca donne avec la vidéo quand même, au moins pour essayer de comprendre comment les images traversent les plaques perforées de l’oeuf. Mais bon, cet oeuf vaut le coup d’oeil rien que pour son jeu d’equilibriste au dessus du sol.

  3. je prépare une sorte d’exposé sur TOYO ITO SENSEI vraiment c’est surprenant ce qu’il fait ! je suis devenu accro,, son style sa philosophie architecturale un grand architecte et designer ce TOYO ITO j’aimerai bien le rencontrer un jour ^^ j’ai adoré le projet de la médiathèque de Sendai il s’inspire de la nature et de ce qu’il entoure c’est vraiment magnifique mais pour mon projet préféré je dirai que MIKIMOTO GINZA est le meilleur avec ses ouvertures ainsi que la maison White U …

Les commentaires sont fermés.