La Collezione en ombres et lumières

Je n’avais pas pris de photos d’architecture depuis quelques semaines. Ce ne sont pas les objets architecturaux qui manquent à Tokyo mais plutôt le temps qui me manquait énormément ces derniers week-ends pour partir à leur recherche. Près du carrefour de Omotesando, tout le monde passe devant l’immeuble La Collezione sans soupçonner la complexité qui se cache à l’intérieur. C’était mon cas également, et je découvre l’intérieur arrondi de ce batiment en béton de Tadao Ando pour la première fois. Les façades rectilignes cachent un cylindre entouré d’escaliers qui montent et descendent, on passe d’espaces très sombres à la lumière se frayant un chemin à travers les réseaux de piliers croisés.

14 commentaires

  1. La première photo est magnifique ! Digne du grand maitre ! Le reflet sur la fenêtre et les courbes qui se perdent dans la lumière ! C’est vraiment une très belle photo !

  2. dés la première photo qu’on peut reconnaitre un magnifique architecte – ce n’est pas du décor, c’est de l’Architecture. belles photos!

  3. Merci. C’est également la première photo que je préfère, si je peux me permettre, mais également la troisième pour le léger flou déstabilisant.

  4. Ces photos sont magnifiques, j’étais dans ce bâtiment la semaine dernière.

    (je suis à Tokyo pendant 2 mois pour faire un stage dans une agence d’architecture.
    Si vous avez d’autres bâtiments aussi surprenants, pourriez vous me donner leurs adresses.)

  5. Oui, ces photos sont magnifiques, le bâtiment superbe, mais à vivre, ça donne quoi :murs arrondis à l’intéreiur aussi ou redécoupage donnant des surfaces planes? luminosité?

  6. Geneline, je ne crois pas qu’on y vive. C’est un ensemble de magasins, salle de sport… J’avoue que je ne me souviens plus très bien de la composition intérieure.

Les commentaires sont fermés.