Les deux poissons

Une carpe japonaise est délicatement posée sur une boîte postale à Daikanyama. Elle n’est pas vraiment dans son élément ni à son aise en pleine rue sous les regards surpris des passants. Il n’est pas à son aise non plus ce gros poisson attrapé par le dieu Ebisu dans la gare du même nom.

4 commentaires

  1. Je suis votre travail depuis qq tps, et j’aime vraiment bcp.
    J’aimerais vous demander qq conseils mais je crois avoir une mauvaise adresse mail.
    Est-ce que je peux vous demander de me communiquer la bonne ?
    Merci.

  2. Nathalie> J’ai bien recu ton email, mais je n’ai malheureusement pas beaucoup de temps pour faire des réponses supplémentaires à ce qu’il y a déjà sur ce blog.
    Fredox> Merci
    Tietie> Ah non, c’est la dorade!

Les commentaires sont fermés.