Déesse jaune et sakura

Nous profitons des cerisiers une dernière fois ce week end à Kamakurayama, la pluie et le vent emporteront tout dès lundi. Avec Zoa dans les bras, c’est vraiment pas facile de prendre des photos, ceci explique aussi ma faible activité sur Made in Tokyo ces derniers temps.

Parmi les curiosités sur les collines de Kamakurayama bordées de cerisiers, cette déesse aux distributeurs, de couleur jaune voyante. On la trouve à côté d’un ancien dojo abandonné. Je n’ai pas goûté aux boissons divines, ou à l’eau miu.

5 commentaires

  1. Béé alors! mm pas vu une photo de Zoa!
    bravo pour l’ensemble de ton oeuvre.
    keep on ….

  2. Superbe!
    Je me régale sur votre blog.

    Et pourtant, je ne suis pas une fana des blogs, d’habitude, j’y reste une dizaine de minutes, pas plus. Là, ça fait déjà une heure …
    Faut que j’y aille.
    Je reviendrai.

    A +

    Et merci, ce doit être un boulot …

Les commentaires sont fermés.