Métalic

Made in Tokyo dort paisiblement depuis le début du mois de juillet. Je n’ose pas trop le réveiller. J’interviendrais peut être en fin de mois quand même.

Pendant ce temps, je travaille hardument (pendant que le bébé dort) à la préparation de mon photobook Made in Tokyo, qui est un peu comme l’arlésienne tant il met du temps à accoucher. Je souhaite ensuite le publier sur Blurb.com.

Poussé par le rythme effreiné du nouveau Sigur Rós gobbledigook, je poste en vitesse quelques photos métalliques du Akasaka BLITZ, la salle de concert à Akasaka Sacas, où j’avais d’ailleurs été voir Sonic Youth alors qu’ils n’étaient déjà plus très jeunes.

8 commentaires

  1. Salut,
    Ca faisait un bout de temps que je n’étais pas passé posté un petit commentaire. Comment vas la petite ? Bien j’espère. Il est vrai que ça fait un bout de temps aussi qu’il y avait pas une petite news architecturale.
    Aller courage pour ton photobook.
    @ +++

  2. Merci psymon, LE petit va bien et nous tient bien occupé. Je grapille un peu de temps tous les jours pour avancer sur mon photobook. Ca ne va pas très vite, mais j’ai au moins dépassé les 50%.

  3. Désolé pour le petit, je mettais mis en tête que c’était une. Sinon le photobook sur le site, est ce qu’il y aura une possibilité de l’acheter?

  4. Oui, c’est bien mon attention. J’ai fait mon photobook précédent sous iPhoto, imprimé par Apple sans possibilité simple de le proposer à la vente. A priori ca devrait être possible avec Blurb.

  5. Bonjour,
    J’aime bien cette progression de l’obscurité vers la clarté.
    Nouvelle question:comment choisis-tu la dimention des photos que tu édites sur ton blog ?

  6. Salut Nathalie. Pour les photographies « standards », je modifie rarement la taille originale de la photo sortie de l’appareil. Je procède à quelques légers redécoupages sur les bords si nécessaire. Je préfère le format à la verticale car c’est le format où on obtient le maximum d’image sur une page du blog (avec la contrainte de 600px de large). Les photos à l’horizontale apparaissent plus petites et ont moins d’impact affichées sur le blog. Naturellement, je suis plus à l’aise dans la verticale, certainement du au fait que je prends majoritairement des photos d’architecture. Pour les photographies composites, ex. les urbano-végétal, c’est beaucoup plus libre. J’ai tendance à allonger mes images et je dois parfois me retenir pour que le visiteur puisse voir l’image en entier sur son navigateur. J’ai toujours cette idée de faire une longue fresque tout en hauteur que l’on découvrirait au fur et à mesure que l’on descend dans la page.

    Ces derniers temps, je pense à me limiter à un format standard et à ne pas en dévier. Je me dis ca depuis que je travaille sur mon photobook où les contraintes de taille sont fortes.

  7. Hello!
    Bonne idee pour le photo book, je viens d en faire un sur Blurb en soft et hard cover et le resultat est vraiment bon, faut juste prevoir que les reglages d impression americain donnent un resultat tres contraste et un peu plus sombre…pour l experience que j en ai…
    Bonne bourre!

  8. J’attends le mien en fait, il devrait arriver cette semaine. J’attends de le recevoir et verifier que tout est ok avant d’en parler sur le blog. D’ailleurs, il est dans les Staff Picks en ce moment sur blurb.com

Les commentaires sont fermés.