Changements de tons

Du blanc au noir au gris. Il s’agit d’un petit coin près de la gare d’Ebisu tout près de la faille, une photo regroupant des surfaces très diverses, des changements de tons, de matériaux, d’angles, le tout recouvert de graffitis et d’écritures pour créer un patchwork complexe. Je continue donc encore un peu les photos argentiques noir et blanc.