Darkness, always

Une phrase d’un nouveau titre de Deerhunter, Revival, qui sortira sur l’album Halcyon Digest un peu plus tard cette année. On reconnaîtra aussitôt le chant si particulier de Bradford Cox aka Atlas Sound et une certaine noirceur, toujours. Autre chant reconnaissable immédiatement, celui de Noah Lennox, aka Panda Bear quand il s’échappe de Animal Collective. Il sort aussi un nouvel album cette année et on peut écouter par-ci par là des morceaux comme l’hypnotique Slow Motion. Bien que très différent, ils ont tous les deux un style très marqué et personnel, qui me plait beaucoup.

4 commentaires

Les commentaires sont fermés.