Walking short distances between buildings

Sous le soleil, à Shibuya. Sans aucuns liens, mais en musique, j’écoute la très belle musique et voix de S.Carey sur In The Stream, comme un cours d’eau tranquille, et un morceau plus en méandres de l’américain Benoît Pioulard intitulé RTO. J’aime beaucoup cette voix en équilibre subtil et ce genre de morceau à l’harmonie pas forcément évidente ou parfois instable. J’aimerais pouvoir retranscrire ce genre de limite dans mes photos, compositions.

6 commentaires

  1. J’aime bien votre nouveau style abstrait ici, les compositions sont subimes.
    Je verrais bien aussi le groupe « Fuck Buttons » ou « A Place To Bury Strangers » pour illustrer cette serie :)
    Excellent !

  2. Merci n et C. Ce n’est pas vraiment un nouveau style car j’avais déjà beaucoup joué avec les superpositions de photos de rues avec des personnages un peu fantomatiques, qui s’échappent comme des ombres (ça s’appelait urban shadows dans mon premier photobook), mais le rendu était en effet assez différent de celui ci-dessus. Je suis assez satisfait par cette première série et je pense continuer à explorer cette voie…

    Merci pour les conseils musicaux, je ne connais que Surf Solar de Fuck Buttons, je vais chercher et jeter une oreille.

  3. I love this mood.
    I feel destruction and nostalgia, confusion and beauty.
    It’s so great photos.
    Thank you for your visiting on my blog! :)

Les commentaires sont fermés.