4 commentaires

  1. C’est étrange à quel point quelques vues, quelques fragments urbains, quelques moments isolés dans un temps qui n’est pas le notre, que nous n’avons pas vécu, notre imaginaire s’emballe à recoller tout cela en un habile montage cérébral, nous obligeant à croire que nous nous souvenons d’un bel après-midi tranquille passé à rêvasser sur les trottoirs d’une ville qui s’appellerait Tokyo…
    Je me demande ce que ces images évoquent pour qui n’a jamais arpenter les rues de cette ville. Sans doute encore un autre film, une autre histoire… Il n’y a pas de limite…

  2. Les photos ci-dessus a part la 1ère et 3ème ont été prises le même jour.
    Merci pour ton commentaire. Un certain nombre de visiteurs de ce blog, d’après les commentaires, ont également passés plus ou moins de temps à Tokyo et semblent y retrouver une ambiance. Je suis assez content de pouvoir faire passer cette impression.
    J’aime bien cette idée de construire petit à petit une ambiance à travers une unité de format: en ce moment, on peut le voir, je suis dans l’alternance série de plusieurs photos horizontales (je ne prends plus du tout de format vertical alors que je ne faisais que ça auparavant) et compositions musicales.

Les commentaires sont fermés.