Walls Murs Kabe

Walls Murs Kabe: J’emprunte le titre de ce billet à la longue série de n sur les murs de Ville. Ma version est en fait assez différente car il s’agit de compositions faites de sur-impressions sur ces murs de ville. Comme la pellicule de films ou le capteur numérique est l’élément de base de l’appareil photographique, le mur peut être considéré comme un élément de base de la Ville. J’utilise ici ce support mural pour photographier des éléments de Ville, qui viennent s’y imprimer. Une fois n’est pas coutume, j’écoute du punk-rock, celui du groupe canadien Metz et l’album du même nom (Après Crystal Castles et Godspeed You! Black Emperor, je me concentre un peu sur les groupes canadiens en ce moment). Certains morceaux de Metz me rappellent le rock-indie des années 90. Souvenez vous des groupes de la scène grunge de Seattle (Nirvana pour ne pas le citer). Metz est d’ailleurs sur le label Sub-Pop. Cette musique rock condensée et qui force le trait influence très certainement la série de photographies ci-dessus.

Re: new again

Tout comme la grande gare de Tokyo ou la Poste de Marunouchi, Made in Tokyo se renouvelle. Le style précédent datait de Juillet 2010. Cela fait donc un peu plus de 2 ans et il était temps de renouveller un peu la façade du blog et de réorganiser un peu tout ça. Ce n’est pas un changement du tout au tout, mais une mise en page plus épurée et plus « moderne » avec des lettrages mis en avant et un meilleur encadrage des photographies, sur un fond blanc qui ne change pas. Je suis parti du thème WordPress Night Watch, avant de l’épurer petit à petit. J’ai fait quelques choix de mise en page que j’avais en tête depuis longtemps:

  • Me séparer dans la barre latérale de Menu pour donner toute la largeur du blog aux photos et textes. Cela me semble plus adapté au format 900px de large des photographies.
  • Afficher le minimum en entête du blog, ce minimum se limite à une photographie (inchangée car j’aime beaucoup cette photo). Je n’affiche même plus le titre du blog Made in Tokyo
  • Les liens vers les autres pages, le titre du blog et les archives par mois sont transposés en toute fin du blog. Dans l’ordre de visite, je suppose que le visiteur souhaite d’abord voir les derniers billets du blog et ensuite rechercher autre chose dans les pages et archives si nécessaire, d’où cette priorité donnée dans l’ordre d’affichage
  • J’aurais aimé mettre en place un scroll infini (comme on peut le voir sur certains blog Tumblr) qui évite de passer de pages en pages. Le contenu des pages s’affichent automatiquement dès que l’on arrive en fin de page. Ce plugin WordPress ne fonctionne apparemment pas sous le thème de base que j’ai choisi. C’est peut être dû au fait que j’ai placé la liste de archives en fin de page.
  • J’ai enfin mis à jour le design de ma vieille galerie de Photos. Je ne sais pas encore très bien ce que je vais faire de cette galerie. J’aimerais transférer complètement les photos sous les billets du blog, comme je l’ai fait dernièrement pour les 2 séries de photos 26things et 26things2. Malheureusement, ça prendrait beaucoup beaucoup de temps de tout transposer.
  • La page de Photobooks a été mise à jour avec le nouveau book Tokyo slide. Il me reste à mettre à jour la page A propos. Je l’avais déjà mentionné il y a 2 ans, donc ce n’est pas gagné de ce coté là. J’ai quand même envie d’y retracer les grandes étapes et design de ce blog…
  • Hayama + Sea and Man who won’t jump

    Il regarde l’océan indéfiniment. J’écoute Allelujah! Don’t Bend! Ascend!, le très bon dernier album de Godspeed You! Black Emperor. L’album n’a que 4 morceaux mais 2 de 20 minutes et 2 de 6mins30. Ca fait plaisir de retrouver Godspeed You! Black Emperor que l’on n’avait pas pu écouter depuis 10 ans et Yanqui U.X.O.. Ce dernier album est dans le même style post-rock que le précédent, c’est une expérience musicale.

    Hayama + Some Architecture very close to the sea before rain

    Sur les trois premières photos près de l’océan pacifique à Hayama, on retrouve l’architecture du Museum of Modern Art Hayama par AXS Satow Inc. Juste à côté, une résidence (secondaire je pense) encore en construction, immense et très belle. Sur les 2 dernières photos, une plus petite résidence sur 3 étages. On la voit dans les magazine d’architecture, il s’agit de la Villa in Hayama par Kazuyo Sejima (du groupe SANAA, Pritzker Prize 2010).