on Sunny Hills

IMG_1897

IMG_1898

IMG_1899

IMG_1901

IMG_1902

IMG_1912

IMG_1913

IMG_1914

Ce nouveau projet de Kengo Kuma a Minami Aoyama s’inspire d’une autre de ses créations à Fukuoka, le Starbucks Coffee at Dazaifutenmangu. On y retrouve le même agencement de tiges de bois de 6 cms de section accolées à un structure architecturale plus classique. La différence est qu’ici, ce panier de bois, en quelque sorte, vient recouvrir le bâtiment tandis que la structure de bois est à l’intérieur pour le Starbucks de Fukuoka. D’après le site Designboom, Kengo Kuma utilise une méthode traditionnelle d’agencement du bois appelée ‘jiigoku-gumi’.

Ce bâtiment se nomme Sunny Hills et se trouve en face de l’hôtel Floracion. C’est un bâtiment assez surprenant et j’aime beaucoup la petite pointe de verdure sur la terrasse à l’étage. Ca serait pas mal d’ailleurs d’intégrer encore plus de verdure dans cette structure de bois pour adoucir l’ensemble. Je me demande quand même comment le bois est traité et comment l’ensemble va résister au passage du temps. Enfin, le bois n’est ici qu’une surface qui pourra être remplacée sans trop de difficulté si nécessaire. Ah, j’aime faire ce genre de découverte architecturale à Tokyo.

花 // Street Green view

IMG_1254m

IMG_1258m

IMG_1261m

IMG_1284m

Troisième épisode de la mini-série de fleurs architecturales habitées par une abeille sur la première photo et par des morceaux de verdure sur les suivantes.

Tokyo Motor Show 2013

IMG_1838

IMG_1778

IMG_1865

IMG_1737

IMG_1758

IMG_1754

IMG_1813

IMG_1805

Comme tous les 2 ans, je ne pouvais pas manquer un passage au Tokyo Motor Show. Cette édition 2013 prenait place à Tokyo Big Sight comme en 2011 jusqu’au dimanche 1er décembre. Il y’avait une foule incroyable comme d’habitude (131,600 personnes pour la journée du samedi 30 Novembre) et je trouve Big Sight trop petit pour ce genre d’événements. Il me semble que Makuhari Messe est plus adapté et était utilisé pour les éditions du Motor Show avant 2011. Mais bon, on prend son mal en patience parfois avant d’approcher les modèles auto-moto exposés. Comme il y a deux ans, j’ai volontairement fait l’impasse sur Toyota, qui avait un espace bien aménagé mais qui fonctionnait comme un parcours guidé. Avant d’accéder aux modèles intéressants, aux concepts cars ou aux nouveaux modèles, il faut vraiment s’armer de patience. Honda proposait le même style de parcours et j’ai donc zappé également. Sinon, comme il y a 2 ans, je n’ai pas trouvé le salon révolutionnaire mais on pouvait quand même y voir des choses intéressantes. J’essaie de montrer tout ça en photographies avec en sous-titre les noms de modèles. Je ne me risque pas à une étude critique de chaque modèle ou à une revue comparative. Je me contente ici d’une série de 88 photographies.