7 commentaires

  1. J’aime beaucoup leurs temples avec énormément de détails. Les deux photos avec le torii dans l’eau ça fait vraiment cliché du japon spirituel. Mais j’aime trop il manque les sakura ou les érables rouges en automne.

    Est ce qu’il y a toujours monde comme ça dans les temples ? Sinon il va falloir que je m’achete un big stopper, le jour ou je visiterai le japon.

    La dernière a quelle signification ? Tokyo-III je comprend mal.

  2. Salut Psymon, c’étaient les premiers jours de l’année, le 2 janvier en l’occurrence et il est de coutume d’aller visiter le sanctuaire les premiers jours de l’année. Il s’agit de visite au sanctuaire shintô et non pas au temple (bouddhiste). Donc, forcément, tout le monde s’y rend en même et ça bouchonnait sérieusement à Hakone en arrivant vers Hakone jinja. Ce n’est pas le cas en temps normal. Pour Tokyo-III, j’ai un peu oublié, mais dans le manga Neon Genesis Evangelion, la 3ème version de la ville de Tokyo, après destruction de Tokyo et sa remplaçante, était implantée à Hakone, d’où le clin d’oeil sur ce distributeur de boisson. C’est un peu comme le Néo Tokyo de Akira…

  3. Merci pour ces petites précisions. Je serais incapable pour le moment de faire la différence entre un sanctuaire Shintô et un temple bouddhiste. Où alors c’est une petite confusion de ma part: Un torii, se trouve-t-il toujours sur l’un des deux lieux ? Ou sur les deux? Après faudrait que je regarde mieux l’architecture entre les deux. Il faut dire que je fais rarement la distinction entre les deux religions au niveau architectural.

    D’accord pour le clin d’œil, ça on pouvait avoir des trucs comme ça en France ça changerai des Pepsi ou Coca.

  4. Oui, c’est pas forcément évident au premier coup d’oeil bien qu’il y ait un certain nombre d’éléments distinctifs. Je te renvoie à la page suivante par exemple (http://www.clickjapan.org/Histoire_religions_politique/temples_sanctuaires_difference.htm). Le torii est donc seulement présent à l’entrée des sanctuaires shintô, et on a plutôt une grande porte pour les temples bouddhistes. Le nom est différent de toute façon: on aura pour les sanctuaires jinja ou jingu ou taisha en suffixe du nom du sanctuaire, et plutôt -ji ou tera ou dera pour les temples.

  5. Je te remercie pour les explications et le site, se fut très instructif ! J’aime beaucoup les torii ! Cette symbolique du passage, d’un lieu à un autre.

Les commentaires sont fermés.