FuturOrga

Ces formes dessinées ressemblent à des machines futuristes mais semblent aussi grandir et s’étendre comme des formes organiques. Ces formes futuro-organiques en illustration sont des éléments qui demandent à vivre et à s’étendre sans intervention humaine, comme des intelligences artificielles. L’expansion organique est également un concept que l’on retrouve chez le groupe d’architectes japonais Métabolistes dans les années 1960. On peut se demander à quoi ressemblent certaines de ces formes restant souvent abstraites. Ce ne sont pas des représentations d’objets ou d’êtres réels, ce sont des représentations d’un autre univers.

Je dresse à travers ces illustrations un parrallèle avec la densité urbaine de la ville dans laquelle je vis, Tokyo. J’aime répéter ces formes et me créer mes propres codes comme certaines associations de formes et de couleurs ou comme ces représentations de structures blanches et grises avec des pointes de couleur qui viennent se détacher de la masse structurelle. Ces structures blanches et grises représentent le bruit urbain des immeubles et des rues qui s’enchevêtrent et se superposent. Je me rends compte qu’à travers ces dessins, c’est une autre représentation de cette ville que j’essaie de créer.

« nothing more than the void started this world »

« beauty can appear from unexpected places »

« interconnected forms growing like organic beings »

« we can be scared when fire is burning inside »

« machines are never afraid of the dark »

« self reprogramming made it unstoppable »

« networks of metal branches do not need water »

« sleeping does not stop growing endlessly »

« there is a storm waiting to be unveiled »

« every empty space needs to be conquered »

« an alchemy of flux started it all »

« artificial lifeforms will take over sometime »

« it starts to hurt when it goes too far »

« it could read human feelings and anesthetize »

« walls will not protect us when it’s too late »

« machines will die alone if they disobey »

« escaping is a way to survive »