Shibuyabashi

Photo prise à Shibuyabashi, près de la station d’Ebisu.

Toutes les semaines, le site PhotoFriday propose un challenge photo. Cette semaine, c’est le thème du couché de Soleil. J’ai posté une des photos prises ce mois-ci sur PhotoFriday – Sunset, le Numéro 69.

Statistiquement Parlant

Je viens enfin de mettre un système de Statistiques digne de ce nom sur Made In Tokyo (ici, vous êtes dessus, ne cherchez pas ailleurs), il s’agit de Awstats, beaucoup plus performant que le Webalizer du cPanelX fourni par mon hébergeur. La page de statistiques est donc celle-ci: Made In Tokyo::Stats, et elle tourne depuis quelques jours déjà. Le format de la page n’est pas encore mis au goût du jour du style du présent site, mais ça ne devrait tarder.

Que nous apprend les statistiques:
– Il y seulement 4.5% de Macintosh à venir ici (c’est une honte);
– Il y a seulement 12.1% des butineurs sur Firefox (c’est un scandale);
– 60% des visiteurs visitent le site par lien direct dans leurs favoris (perche pour Eddie), contre 34% donnés par les moteurs de recherche et 5% par des liens Web.
– Les deux sujets les plus recherchés sont comme d’habitude des photos de Tokyo et de moto.

Les données sont susceptibles de beaucoup évoluer étant donné que je base toute mon analyse poussée sur 2-3 jours. A suivre…

Dôme de Sel

Photo floue mais bien cadrée (enfin, ça se discute) prise entre les tours de Shiodome, il y a de cela quelques jours déjà.

Rinia Shinkansen

Une émission très intéressante hier soir (Ni-Tere, Supa Terebi, 10h) faisait le tour des shinkansen , les trains à très grande vitesse japonais. Le Shinkansen fait naitre des passions comme jamais ailleurs et l’émission développait principalement ce sujet: le professionnel de la photographie parcourant le Japon à la recherche du cliché ultime d’un shinkansen en harmonie avec la nature, le musicien composant sur fond de bruitages de gare, le passager lambda admiratif devant le raccrochage de deux shinkansen, le conducteur de train se défoulant sur un jeu video de similation de conduite de train une fois une longue journée de travail terminée (cette dernière est inventée, mais la situation reste plausible…). C’est vrai que le train au Japon est fascinant par son efficacité et les prouesses technologiques déployées. Le meilleur exemple est le RINIA. Sous ce nom de code se cache le train-prototype-en-service fonctionnant a la super-conductivité. Il est propulsé par champs magnétiques et flotte au dessus du sol jusqu’à une vitesse de plus de 500km/h (!!!). Ce train futuriste est actuellement en service plusieurs fois dans l’année sur une distance de 42.8km dans la region de Yamanashi. A en croire le site Internet suivant, une étude est en cours pour une mise en service entre Tokyo et Osaka.

(Credit image: www.pref.aichi.jp)