Motegi MotoGP 2004

CRW_4970

Le Grand Prix de Moto se déroulait au Honda TwinRing Motegi du 17 au 19 Septembre 2004. Motegi se trouve quelque part perdu dans la nature de Tochigi Ken, à quelques 200kms de Tokyo (par voie express Joban). Pierre et moi-même avont assisté à la deuxieme partie des qualifications le samedi ainsi qu’à la course elle-même le dimanche. Les trois cylindrees engagées en course sont les 125cc, 250cc et la catégorie reine 1000cc pour laquelle nous avions fait le déplacement. L’italien et presque demi-dieu angelique Valentino Rossi est le grand favori, premier au classement pour le moment, suivi de Giberneau. Cependant, je souhaitais profondement qu’un japonais puisse gagner à domicile. Tamada semble bien parti, après avoir donné les meilleurs temps pendant les qualifications du samedi. Sa tenue de virage est impressionante, non seulement les genoux sont quasiment à toucher le sol, mais la tête également. Il sait apparemment donner le meilleur de sa Camel Honda RC211V (qui est déjà réputée comme supérieure à la concurence). Rossi prend la 3ème place des qualifications sur Yamaha M-1 Gauloises Fortuna. Le dimanche s’annonce passionant et le duel Tamada-Rossi aura bien lieu. Rossi prend tout de suite la tête de la course dès la ligne de départ, Biaggi a déjà été écarté par une chute qui le contraint à abandonner. La course est impressionante, les 1000cc font des bruits de tonerre faisant echo dans l’arene de Motegi. Après quelques tours roue dans roue, Makoto Tamada prend finalement la tête mais Rossi reste dans ses talons. Pendant que l’écart se creuse petit a petit entre les deux leaders, Shinya Nakano fait des prouesses et remonte jusqu’en 3ème place. Le podium verra 2 japonais sur ses marches, Makoto Tamada en première place et le très acclamé Shinya Nakano en troisième, Valentino Rossi prendra la deuxième place et n’est toujours pas inquiète pour sa place de champion du monde sur Yamaha.

CRW_5017

Entre les courses, Motegi offre une rimbanbelles de stands et boutiques d’otaku. On y vend toute sorte de T-shirts, casquettes (tres utiles vu le soleil frappant), … Un très bon point à Motegi, c’est la gratuité du camping, la méthode que l’on a choisit. Le point négatif cependant, c’est le réveil forcé en fanfarre a 6h du matin, c’etait pas prévu au programme, mais le terrain de camping est accessoirement un parking à voitures pour la journée du dimanche, de quoi mettre de bonne humeur pour la journee.

Toutes les photos sont sur la galerie ci-dessous.



Un commentaire

Les commentaires sont fermés.