Wagashi 3

Les petites merveilles wagashi sont de retour sur nos assiètes. Ils viennent de Sasama cette fois-ci, mais nous ont été offert par l’amie de Mari, Naoko, comme la dernère fois. Et c’était un délice comme toujours…

Autour du Tunnel

Mari étant à l’école aujourd’hui samedi exceptionnellement, je me retrouve seul pour un après-midi à vélo à rechercher des photos à prendre. En fait, je m’étais fixé un but, aller à Aoyama à la recherche d’un panneau mystérieux. Ce panneau, c’est un point d’exclamation censé être à l’une des entrées du cimetière d’Aoyama pour alerter les conducteurs de la présence de fantômes dans ce quartier. On le sait, les japonais croient aux fantômes. J’ai quadrilé le cimetière du Nord au Sud, d’Est en Ouest sans rien trouver. Ca restera un mystère, ou alors ce fameux panneau ne se trouve pas à Aoyama contrairement à ce qu’on nous a indiqué.

Non loin de là, je retrouve le tunnel à surface facon métallique qui fait le lien entre Aoyama et Nogizaka. On peut marcher sur les bords de cet immense chenille, j’aime assez cet endroit, l’entrée débouche un peu sur nulle part du côté d’Akasaka.

Près de Nogizaka, le projet Tokyo Midtown bat son plein. Sur un espace de 68,900 m2, on y constuit un complexe énorme de tours (bureaux, hotel, centre commercial, résidences et musée) entourées de grands espaces de jardin. Apparemment, l’architecte Tadao Ando est encore et toujours de la partie pour une petite partie de l’espace (celui d’exposition). L’ouverture est prévue au printemps 2007. Ce Tokyo Midtown s’avère être un grand concurrent de Roppongi Hills se trouvant à deux pas…

Et juste en face de ces constructions, on voit quelques maisonnettes couvertes de lières, pour le contraste, toujours le contraste.

Pavillon

Un pavillon à Gotenyama. Sur la photo, une des ouvertures creusées dans le bloc de béton pour apporter un peu de lumière aux plantes.

Mirage

Le week end en quelques photos prises par-ci par-là dans Tokyo, Ofuna et Yokohama. Celle du dessus est indescriptible, un mirage tout en couleurs jaunes.

Samedi, passage dans un restaurant des deux tours de Gotenyama à 10 minutes de la station de Shinagawa. Cet ensemble d’immeubles datant d’il y a 16 ans, tout en rondeur, comporte un hotel, le Laforet Tokyo et une tour de résidences pour particuliers très haut standing, le Gotenyama Trust Court. Le tout appartient au groupe Mori Trust, le frêre de l’autre Mori

A Ofuna samedi soir, on déguste du sashimi dans le restaurant Kijima, dans une ambiance tamisée de quelques lumières.

Le 3 mars, c’était le festival de Ohinasama, on ressort comme tous les ans les quelques poupées en décoration. Pour apprendre beaucoup de choses sur la création de ces poupées, le site de Ningyo-no SHIMAKYU est très complet.

Le dimanche, les escalators du grand magasin Sogo de Yokohama m’amène jusqu’ à la terrasse ouverte sur les toits, pour une belle vue sur la tour Landmark au loin.