A propos

Made in Tokyo est né le 22 mai 2003 à Tokyo, à Minami Azabu (Minato-Ku). Il s’agit d’un blog, ou weblog comme on appellait cette génération de site web à l’époque. Il tient son nom d’un film hong-kongais de Fruit Chan datant de 1997: made in hong kong. Il faisait suite à un site internet de facture plus classique, composé de pages statiques, intitulé Okaeri. Ce nom, lui, était tiré d’un film de Makoto Shinozaki datant de 1995.

Okaeri est né quelques années avant mon arrivée au Japon en 1999. Alors que j’étais encore étudiant en France, je m’essayais au langage HTML, à la mise en page (sans stylesheets) et à la création d’image. Suite à mon arrivée au Japon, je me servais principalement de ce site pour partager des photographies et nouvelles avec mes proches en France, pour garder le contact. Bien entendu, vu les débits internet de l’époque (pas d’ADSL, de câble et encore moins de fibre optique), chaque update du site web était fastidieuse. Les pages étaient toutes éditées au Notepad sur un portable Gateway 600MHz.
En 2003, l’arrivée des platformes de blog a été une petite révolution. Je m’y suis mis assez vite, épaté par la facilité de mise en page et de publication. J’ai fait mes débuts avec MovableType pour passer ensuite sans regrets vers WordPress, que j’utilise encore maintenant. MovableType était un bon logiciel mais un peu trop lourd à utiliser. A mes débuts de bloggeur, un petit groupe de blogs sur le Japon pointaient déjà à l’horizon avec quelques tentatives d’annuaire pour regrouper tous ces blogs autour d’un réseau. Je suivais avec beaucoup d’intérêt cette petite blogosphère d’étrangers au Japon (principalement anglophones) et cela a nourri mon envie d’investir un peu de mon temps dans la vie d’un blog. Un temps que je ne compte plus désormais vu le nombre d’heures passées sur les photographies, les textes et le design et affinements du blog.

Parlons un peu de l’auteur (très rapidement cependant). L’auteur de Made in Tokyo, c’est Frédéric Gautron, français habitant et travaillant à Tokyo, Japon depuis 1999, marié à Mari depuis 2003, et papa d’un petit garçon né en 2008 et s’appelant Zoa. Les articles et photographies du blog parlent volontairement très peu de ma vie familiale, mais quelques photos et références pointent leur nez par-ci par là. Les photographies qui nourrissent Made in Tokyo sont de toutes façons le fruit de nombreux déplacements et ballades familiales. J’aime la photographie, c’est une évidence, mais pas tant l’appareil photo ou la technique photographique (complètement autodidacte sur le sujet) que la prise de photo en elle-même ou la recherche d’angle et ensuite, le développement numérique sur ordinateur. J’emmène dans presque tous mes déplacements du week-end, mon fidèle objectif Sigma Grand Angle 20mm (racheté pour un prix modique à Eddie a.k.a. Shiromi). Je parle avant tout de l’objectif, car la quasi-totalité des photographies du blog et des galeries de photos sont prises avec ce Sigma 20mm, tandis que les appareils photos ont, eux, changé à plusieurs reprises. Toujours chez Canon, le 50D que j’utilise maintenant a remplacé un 10D et auparavant un D30. J’aime les objectifs fixes, qui obligent à bien se placer par rapport au sujet que l’on photographie, et je n’utilise que très peu 2 lentilles Zoom: un 28-135mm de Canon et un 35-105 de Canon qui, je pense, ne se vend plus. Dans ma panoplie, on trouve également, un Fish Eye de Sigma que j’ai désormais un peu délaissé car trop typé. Mon équipement de terrain est donc un 50D couplé au Sigma 20mm. Et si le souffle de l’argentique me prend, j’utilise un Canon EOS10 en privilégiant le noir et blanc.

Pour ce qui est du développement numérique, j’utilise Adobe Photoshop pour traiter les photographies format RAW (exclusivement) et réaliser les montages photographiques qui apparaissent sur le blog. Depuis 2013, je me suis également mis de manière occasionnelle au software Apple Aperture qui permet un meilleur affinement des réglages RAW. J’utilise un Apple iMac et Safari pour la construction et le visionage des pages de Made in Tokyo. Made In Tokyo utilise les services de l’hébergeur BlueHost.com, depuis de nombreuses années.

Mais de quoi parle t’on sur Made in Tokyo? Très souvent d’architecture tokyoïte. Ma démarche se rapproche à un travail d’exploration du milieu urbain. Les promenades urbaines dans Tokyo à la recherche d’architecture remarquable sont le point central de Made in Tokyo. Partir à la recherche d’un immeuble ou maison individuelle vu dans un magazine d’architecture est souvent un prétexte pour parcourir les rues du centre de Tokyo et découvrir, par chance parfois, des petits moments de beauté dans les petites rues cachées par les grandes artères. Les photos de Made In Tokyo correspondent à ma vision personnelle des lieux et peuvent parfois sonner irréelles ou avoir un visuel décalé de la réalité. C’est ce que l’on retrouve dans les nombreuses compositions graphiques qui se glissent parmi les photographies du blog pour offrir une vision alternative de Tokyo, poétique parfois je l’espère comme ces immeubles à base urbano-végétale qui s’évadent pour des horizons plus clairs. Ces objets surréalistes, tels que les mégastructures flottant au dessus de Tokyo, sont un sujet récurrent de mon travail de composition photographique. Les photographies sont principalement prises à Tokyo, mais aussi dans la région de Shonan au bord de l’océan (Kamakura, Hayama, Enoshima, …) que j’apprécie beaucoup. Lorsque je conduisais une moto, je filais même avec mes compères de route vers des régions plus éloignées au Nord ou au Sud: Hokkaido, Niigata, Shikoku, le tour de Kyushu… J’ai une attache toute particulière pour le Kyushu car c’est à Fukuoka (au Nord Ouest de Kyushu) que j’ai mis pour la première fois le pied au Japon, lors d’un séjour linguistique d’un mois dans une famille d’accueil à Nagasaki en 1998.

Mon intérêt pour la photographie a pris forme depuis mon arrivé à Tokyo en février 1999, mais s’est accentué avec la création de ce blog en Mai 2003. Après quelques années à photographier mon environnement à Tokyo, ses rues principalement, mon intérêt pour la photo d’architecture a grandi petit à petit pour devenir un thème récurrent et un point d’ancrage. Cet intérêt pour la photographie d’architecture s’est aussi développé en découvrant le travail de quelques photographes japonais prenant pour sujet le paysage urbain ou la photographie d’architecture. Pour donner quelques exemples, Daido Moriyama (« Northern », Hokkaido), Hiroshi Sugimoto (« Architecture »), Masataka Nakano (« Tokyo Windows », « Tokyo Nobody »), Maiko Haruki (« Dazaifu »), Shuji Yamada (« Nihontabi 1961-2010 ») et quelques livres photographiques axés sur des oeuvres architecturales en particulier notamment le travail de Yukio Futagawa sur deux maisons de Tadao Ando au Sri Lanka et à Monterrey et sur l’oeuvre d’Oscar Niemeyer. J’ai également un grand intérêt pour les revues d’architectures japonaises, notamment Japan Architect (JA) qui me donnent une référence sur l’architecture à rechercher dans Tokyo. J’explore aussi beaucoup internet, les quelques guides d’architecture sur Tokyo et le Japon (The Architectural map of Tokyo part 1 & 2 aux éditions Toto, The Japan Guide de Botond Bognar aux éditions Princeton Architectural Press, Tokyo de Noriyuki Tajima) pour mettre un nom sur les buildings et maisons remarquables que je peux découvrir dans Tokyo.

En plus de mes propres photographies montrées sur mon blog, j’aime aussi aborder les manières dont Tokyo change ou pourrait changer. Je suis notamment très intéressé par le travail des Métabolistes menés par Kenzo Tange au début des années 1960, par les vues utopistes d’extension de la ville sur la baie de Tokyo, ou par le travail développé par Hidetoshi Ohno sur Tokyo 2050 Fibercity (il repense la place du naturel dans la ville de Tokyo). D’une manière générale, et c’est peut être en lien avec mes origines en France, mais j’éprouve un intérêt pour le croisement entre le milieu urbain et naturel (ce que j’essaie de montrer dans ma série urbano-végétale). D’une manière générale, j’aime quand l’architecture prend une approche artistique, j’aime notamment l’architecture brutaliste, et le traitement du béton (chez Tadao Ando notamment).

L’influence musicale a toujours eu une grande part dans mon travail photographique, que ça soit pendant la prise d’image ou dans le processus créatif, du développement numérique à la construction des compositions. Je parle ici de musiques alternatives, qu’elles soient de tendance rock ou électronique. Cette influence est assez difficile à transcrire en mots, puisqu’elle relève de la sensation et de l’émotion. On peut la trouver je pense dans certains traitements de l’image qui jouent avec les contrastes et les ombres, ou qui apportent une certaine dysharmonie qui caractérise assez bien le paysage urbain tokyoïte. Je m’essaie aux compositions musicales électronique sur SoundCloud pour accompagner les images du blog, mais mon inspiration musicale vient de différents horizons. Pour en citer quelques uns en particulier sans ordre particulier de préférence: Autechre / James Blake / Godspeed, You Black Emperor / Young Galaxy / Digitalism / Crystal Castles / Apparat / Deerhunter / Japandroids / Siriusmo / Benoit Pioulard / Animal Collective / Beach House / Sheena Ringo / Tokyo Jihen / Glass Vaults / Battles / My Bloody Valentine / Four Tet / Massive Attack / Health / Moderat / Pantha Du Prince / M83 / Sonic Youth / Pixies / Mogwai / Aufgang / Boards of Canada / The Cure et beaucoup d’autres encore.

Mes compositions musicales quant à elles sont instrumentales et électroniques. Il s’agit d’un travail amateur bien entendu sans matériel onéreux puisque toutes les compositions sont construites sur Ipad avec un bataillon d’applications musicales alliant synthétiseurs, Drum machines et outils de création de voix digitales. La construction des morceaux se fait principalement sur Apple Garageband. J’y construis mes morceaux à partir de Pattern créés sur les applications suivantes (dans l’ordre des icônes ci-dessus): KORG iMS20, Sun rizer synth, Animoog, KORG iKaossilator, Addictive Synth, KORG iELECTRIBE, Loop Twister, iVoxel, Waldorf Nave, Propellerhead Figure … L’empreinte musicale sombre d’une manière générale vient de mon instrument digital préféré, le KORG iMS20, reconstruction (fidèle apparemment) d’un ancien synthétiseur analogique.

J’aime construire ces musiques avec des images en tête, des photographies urbaines par exemple. Je réfléchis toujours à un moyen habile d’allier ces musiques aux photographies et compositions graphiques de Made in Tokyo… Pour l’instant, je me contente d’associer mes morceaux publiés sur SoundCloud avec une image en forme de Picture Disk aux allures d’architecture irréelle. Sur Soundcloud, mes morceaux sont publiés sous le nom FGA.

Mais revenons un peu aux images, aux photographies. Après avoir construit dans le virtuel un site web et accumuler autant de photographies et compositions au fur et à mesure des années, l’envie de concrétiser Made in Tokyo dans un format papier se faisait sentir. C’était en 2008, le photobook Made in Tokyo naissait sur Blurb.com (plate-forme d’auto-publication de livres papier et numérique). J’y réunissais les meilleures photographies et compositions du blog dans un livre organisé par catégories. La création de ce premier book était une de mes grandes fiertés. Plusieurs autres recueils furent publiés depuis: Made in Tokyo Series, In Shadows ou トウキョウ•スライド (tokyo slide). Je considère la création d’un photobook comme la finalité de tout le travail fait sur le blog.

General SCJ 2004

Une autre orientation apparait en 2014 sur Made in Tokyo et c’est celle de l’illustration. Le dessin est une passion qui remonte à mon enfance. J’aime ce temps passé avec soi-même devant une feuille blanche à laisser aller le crayon et l’inspiration dans les méandres des formes qui se construisent petit à petit. Mes formes dessinées ressemblent à des machines futuristes mais semblent aussi grandir et s’étendre comme des formes organiques. Il y a un rapprochement possible entre ces formes futuro-organiques en illustration et les formes urbaines flottantes urbano-végétales en compostions photographiques. Toutes deux sont des éléments qui demandent à vivre et à s’étendre sans intervention humaine évidente. Cette possibilité d’expansion organique est également le concept que l’on retrouve chez le groupe d’architectes japonais Métabolistes dans les années 1960. Tous ces sujets s’interconnectent dans mes pensées. J’ai commencé à dessiner ces formes sur un petit carnet Rhodia pour continuer ensuite sur des feuilles à dessin Manga de format A4, en passant bientôt sur une format plus large encore. Les lignes sont au stylo noir fin et les couleurs au crayon Faber-Castel principalement (avec un mélange d’autres modèles). Les photographies en collage viennent parfois se mélanger aux formes dessinées. On peut se demander à quoi ressemblent ces formes, mais pour le moment je préfère les garder abstraites. Ce ne sont pas des représentations d’objets ou d’êtres réels, ce sont des représentations d’un autre univers. Je réunis ces dessins sur deux pages principalement: le portfolio intitulé « Organicus Futurum » qui regroupe les dessins en format A4 et le portfolio « Formes futuristes organiques » qui réunit ceux en format A3, plus récents et évolués dans leur construction et complexité.

t.altm

Quelques mots maintenant sur les autres plateformes web sur lesquelles je contribue (ou contribué). Je maintiens assez régulièrement une page Tumblr qui accumule ce qui m’inspire, principalement des vidéos musicales Youtube, des images en tous genres et de l’architecture. J’y accumule de nombreuses choses et y reviens fréquemment pour y trouver l’inspiration. J’utilise également Twitter mais d’une manière transparente car je ne m’y connecte que très rarement. Par contre, chaque nouveau billet du blog, chaque nouveau morceau sur SoundCloud, chaque nouvelle image ou vidéo postée sur Tumblr est indiquée avec un lien sur mon fil Twitter. Je publie également en lien sur Twitter certains choix musicaux sur iTunes, mais je ne le fais pas de manière systématique depuis la malheureuse disparition du réseau social musical Ping de Apple. Côté photographies, j’ai fait un passage hésitant sur Flickr sans être convaincu que ce format de publication me convenait. J’aime penser un blog dans son ensemble: les photographies qu’on y poste et leur agencement, le titre que l’on choisit, et le design de la page web dans lequel les photographies s’inscrivent. Flickr propose une vision standardisée pour un flot d’images (un trop plein d’images) et n’offre pas à mon avis une expérience personnalisée.

Pour compléter cet « A propos », revenons sur les nombreuses évolutions de Made In Tokyo. C’est une séquence nostalgie qui parlera peut être à ceux qui suivent Made in Tokyo depuis les débuts. J’ai réuni ci-dessous les différentes versions du weblog et je tente de résumer toutes les péripéties par lesquelles est passé Made in Tokyo (changements de design, changement de noms et explications, changement de moteur, …)

Evolutions Version-0: Okaeri, l’avant Made in Tokyo

version-2.jpgMon premier site Internet date de 1998, fabriqué à la sueur de mon front sous NotePad. Le site était hébergé sur un compte Multimania (anciennement Migale, et nouvellement Lycos Multimania). Cette version était assez primitive, c’était vraiment un premier essai qui ne contenait pas grand chose et qui n’était pas destiné à évoluer beaucoup, mais contenait déjà quelques pages de photos du Japon.

Le site a évolué 2 ans après vers la version appelée Okaeri, née en Avril 2000. Comme indiqué ci-dessus, le titre est emprunté à un film de Makoto SHINOZAKI qui m’avait beaucoup touché. Cette version m’a demandé beaucoup de boulot et de temps, vu que chaque page avait un design particulier, sur le concept de la page de garde, c’est a dire une photo en transparence sur un dégradé de couleur. Cette version était également axée sur ma vie au Japon et les parties principales étaient bien entendu des pages de photos, quelques infos sur la musique japonaise, … C’était un site à l’ancienne, assez lourd a visionner (vu la taille des images) et à updater. J’en ai perdu un peu la trace, mais cette version a également connu des sous-versions avec des graphismes légèrement différents. Le tout n’était malheureusement pas W3C compliant, car fait sous Dreamweaver qui ne générait pas du code HTML très propre. Egalement à noter, cette version était accompagnée de l’achat du nom de domaine fgautron.com.

Evolutions Version-1: Made in Tokyo

version-3.jpgEn Mai 2003, je découvre le système du Weblog et ouvre une partie du site se nommant Made In Tokyo pour poster quelques news facilement et rapidement. Le titre est quant à lui inspiré de Made in Hong Kong du hong-kongais Fruit CHAN, un film qui m’avait beaucoup plus également. Cette partie Web prend très vite de l’importance par rapport au reste du site Okaeri. Le weblog est assez neuf à cette époque et est très addictif, au point de vouloir y poster un billet tous les jours par tous les moyens, en ce creusant la tête sur des sujets prétexte à un message. Comme c’était le cas pour Okaeri, le weblog est en anglais. J’opte pour le français pour de bon à partir du 3 septembre 2003 après une petite période de remise en cause du weblog

Les pages de photos se retrouvent désormais dans le format du software Gallery, qui facilite grandement l’upload des photos, et l’ajout de légendes et commentaires. Le gain de productivité est assez énorme, ce qui me permet de poster plus d’updates en beaucoup de moins de temps. Le weblog lui tourne sous MovableType.

Evolutions Version-2: Made in Tokyo

version-4.jpgEn Octobre 2003, la version 2 voit le jour avec un graphisme plus clair et plus agréable à lire. Le site Okaeri disparait presque complètement, notamment les pages et parties secondaires (comme le cv, l’envoi d’email). Il en reste quelques pages de photos qu’il restait encore à parfaitement intégrer dans l’ensemble. La nouvelle forme du weblog m’était assez satisfaisante, mais l’envie de changer de graphisme me démangeais assez rapidement.

A cette époque, le Mac G5 pointe son nez (en avril 2004) dans ma chaine de fabrication (après un Gateway 600MHz), pour notamment accélérer la partie la plus consommatrice en temps, l’édition Photoshop des images de la galerie.

Le weblog est encore assez diversifié sur ses sujets (cinéma, motos, expositions, …) mais les billets restent courts. Il y a encore assez peu de photos ou de compositions. A noter, l’arrivée du nom de domaine madeintokyo.net qui a disparu depuis.

Evolutions Version-3: Made in Tokyo

mitv3En Juin 2004, le weblog change encore de peau pour quelques mois avant de prendre un design très carré et encadré (l’image du dessous). Le moteur devient WordPress depuis juillet 2004, beaucoup plus léger et flexible. Je commence à axer beaucoup plus le site sur les photos et le design général commence à prendre forme, tous les éléments superflus tels qu’un guestbook disparaisse au profit des pages de weblog et des photos dans la galerie.

En Jan 2005, des perturbations de plus d’un mois sur mon hébergement m’oblige à me déplacer vers bluehost.com, hébergement qui s’est montré d’une grande qualité quant à la stabilité. Aucune déception.

Evolutions Version-4: Made in Tokyo

mitv4Avec cette quatrième version, en 2005, Made in Tokyo prend son design « définitif » (enfin, c’est ce que je croyais à l’époque), proche de l’image que je voulais lui donner, beaucoup plus libre et ouvert que le précédent, plus sombre également avec l’emploi du noir et blanc, plus fidèle au style de compositions et photos crées. Ce design restera en activité pendant de longues années jusqu’en juillet 2010.

Le 17 décembre 2005, un portrait de Made In Tokyo est proposé par le blog Profil d’Olivier Gochet. Le blog a disparu mais je retranscris ci-dessous les billets publiés et intitulés Tokyoîte, Clic-Clac et Exit. C’est marrant de voir qu’en 2005 déjà, je songeais à organiser mes photos en un photobook imprimé. Merci à Olivier Gochet pour cette très bonne initiative.

Nippon: La vie de couple, un subtil mélange entre traditions et internationalisation.

Sur Internet le soleil ne se couche jamais. Par delà les réseaux la nuit enveloppe Tokyo à l’heure du déjeuner européen. Originaire de l’Ouest de la France, d’un petit coin de campagne Vendéen, Frédéric évoque son départ d’Angers où il fit ses études d’ingénieur pour la mégalopole japonaise. A la fin de mes études, il y a sept ans, j’ai choisi de faire un stage à Tokyo. La séduction a opéré, je ne suis plus rentré en France … Au début il y avait une attirance inexplicable, un appel que je ne peux définir. Frédéric qui avait déjà approché la langue japonaise en France, en cours du soir, va entamer un bref séjour linguistique d’un mois à Nagasaki dans le sud ouest du japon (Kyushu). J’ai été hébergé par une famille japonaise adorable avec qui j’ai garde de très bons contacts. Vivre et travailler au Japon s’impose à lui après cette heureuse expérience. Après avoir été embauché par une entreprise française, Frédéric s’installe à Tokyo et œuvre dans le service des technologies de l’information. On s’adapte très vite à la vie locale, les japonais t’accompagne très facilement. L’adaptation sera telle que Frédéric y fera la rencontre de sa future femme, artiste peintre. La vie de couple est toute alternance. La maîtresse de maison suit des cours de cuisine française et compose avec son époux un savant mélange linguistique, 80% de japonais et 20% de français.

Au Japon, Frédéric s’est initié à la photo, avec un soupçon de persévérance asiatique. Je ne me suis pas penché en détail sur la technique photographique dans le sens ou je n’ai pas suivi de cours. J’ai plutôt lu quelques bouquins. J’avais besoin de montrer à ma famille où je vis, ce que je fais. L’initiation est devenue une passion encouragée par une facilité de publication via l’Internet. Bercé par la culture japonaise, Frédéric prépare ses escapades en moto au son des musiques alternatives et électroniques. J’ai beaucoup parcouru le Japon à moto, avec des amis. Ces équipées passeront par les régions du Nord (Hokkaido) assez proches de sa région natale, par celles du Sud-Ouest, le Kyushu (Nagasaki et Shikoku). Chacune de ses régions ont leur charme. La région que je connais le plus est celle de Tokyo et la région du Shonan (Kamakura, la région côtière au sud de Tokyo) … celle que je préfère … certainement.

Frédéric n’éprouve pas de réelle nostalgie de la France, il y retourne une ou deux fois par an. Ce lundi il doit déjà se trouver dans un avion, les fêtes de fin d’année auront lieu à Mexico … et New York.

Vision: La photo comme déclencheur.

Au commencement, appareil photo en main, il y avait un site Internet aujourd’hui disparu. La publication des photos, à la main, s’avérait fastidieuse, il était urgent de simplifier la procédure. Frédéric découvre le blog il y a deux ans. Un peu par hasard, au gré de ses ballades sur les sites d’expatriés au Japon, certains avaient recours au blog. Je suis très intéressé par les nouvelles technologie du web. J’ai essayé Movable Type et j’ai tout de suite accroché … au point de me faire un devoir d’écrire une note chaque jour ! Le site Internet, plate-forme de partage avec les amis et la famille, s’est mué logiquement en blog. Au fur et à mesure la photographie y prend une place de plus en plus importante, une photographie digitale principalement avec quelques légers passages au noir et blanc analogique pour essayer. Prendre des photos est devenu une de mes passions. J’aime retoucher, modifier, parasiter parfois mes images pour essayer d’apporter une vision singulière et légèrement décalée.

Fasciné par les villes et leurs architectures, Frédéric emploie ses week-ends à déambuler, saisir en curieux. Je suis régulièrement le sujet de mes photos à Tokyo. J’aime aussi entrecouper ce côté urbain, qui peut s’avérer oppressant, par des bouffées d’air à la campagne dans la région du Shonan d’où est originaire mon épouse. C’est une balance que j’applique aux photos de mon blog.

Frédéric et moi parlons blog, européens, en langue anglaise mais aussi japonais. Je pense que les japonais ont bien pris le virus. Pendant un temps il y a eu une émission de télévision qui reprenait des histoires racontées sur des blogs et les retranscrivait en sketchs. Au pays où règne l’appétence pour les technologies nouvelles, la question de l’évolution du blog se pose. Je ne pense pas m’essayer au podcast ou au vidéocast (à moins que j’achète une camera vidéo …) J’aimerais plutôt essayer d’organiser un peu mes photos, y faire ressortir des thèmes … Mexico en sera probablement un, avant d’être imprimé dans un livre … j’en suis loin du compte … mais j’y songe.

En Septembre 2006, j’ai le plaisir d’être interviewé par Erwan L’Eléouet pour la chronique « Blogs autour du globe » sur France Info. Voici le lien avec l’interview de quelques minutes et ci-dessous la retranscription de l’interview.

logo-france-infoErwan L’Eléouet: Coup de projecteur cette semaine sur un photoblog consacré à la ville de Tokyo. Frédéric Gautron, 30 ans, a concilié sa passion pour la photo artistique et son intérêt pour l’architecture en concevant un site internet. Chaque semaine, il met en ligne les récits de ses déambulations dans cette mégalopole aux 30 millions d’habitants. Un simple clic sur les mots clés dans ses textes fait apparaître des clichés très design. Originaire de Vendée, Frédéric a toujours été attiré par le Japon au point d’apprendre la langue pendant deux ans en cours du soir et d’effectuer un stage linguistique à Nagasaki. L’année suivante, il décroche un poste d’ingénieur dans une société française installée à Tokyo où il vit maintenant depuis 7 ans.

Frédéric Gautron: On retrouve dans Tokyo une diversité. C’est très dense et on y retrouve des petits instants de beauté à certains endroits, et c’est ce genre de choses que j’aime montrer sur mon blog par la photo. C’est un mélange un peu hétéroclite entre des batiments modernes et des petites rues perdues et plus anciennes.

Erwan L’Eléouet: Quand on arrive dans cette ville et qu’on a vécu en province en France, qu’est ce qu’on découvre?

Frédéric Gautron: A l’aéroport, un des moyens d’arriver à Tokyo est de prendre le bus et on arrive sur des autoroutes suspendues à plusieurs étages, qui sont au niveau d’un immeuble de cinq étages. C’est quelque chose d’assez impressionnant, c’est un peu comme si on arrivait dans un film à la Blade Runner par exemple.

Erwan L’Eléouet: Vous conviez les internautes à des ballades photographiques avec des photos très esthétiques, très graphiques. Qu’est ce qui vous fascine autant dans cette ville?

Frédéric Gautron: Ce qui m’est venu avec la photo, c’est un intérêt pour l’architecture, pour des structures un peu originales comme ce que j’avais montré sur mon blog: une photo d’un immeuble qui s’appelle Iceberg avec des parois de glace, en fait de verre, qui montent vers le ciel d’une manière pointue. Ce genre de choses me fascine.

Erwan L’Eléouet: Qu’est ce que vous voulez faire passer de cette capitale japonaise aux internautes?

Frédéric Gautron: J’essaie de donner une vision irréelle. Ce sont des photos que souvent je retravaille, je retouche, je superpose pour donner parfois une impression de ville en mouvement et de donner des moments de calme et de grace, notamment un peu en dehors de Tokyo, dans la « campagne » japonaise vers Kamakura, un endroit où il y a beaucoup de petits temples qui se perdent dans la ville.

Erwan L’Eléouet: Le photoblog de Frédéric Gautron établit également des liens vers d’autres sites de photos, des définitions du disctionnaire pour les mots japonais ou encore des lieux d’exposition. Pour le découvrir, rendez-vous sur notre site France-info.com Chronique “Blogs autour du globe”.

Juin 2007 est une période clé pour Made in Tokyo, car c’est pendant ce mois-ci que ma série emblématique urbano-végétal se développe. Démarrée en février 2006, les épisodes s’enchainent en juin 2007 pour former une belle série, qui sera d’ailleurs remarquée par le blog underwire de Wired.com. En juin 2007, je publie aussi deux articles clés sur le mouvement Métaboliste japonais et sur une vision d’un futur Tokyo: Fiber city 2050. Je continuerais ensuite à parler d’architecture, en photographies souvent mais aussi en montrant des visions utopiste de Tokyo, des constructions sur la baie de Tokyo par exemple. L’année 2007 correspond au pic de popularité et de fréquentation du blog. En 2008 un heureux évènement familial fera que le blog sera un petit peu délaissé (pas complètement mais avec des hauts et des bas).

WIRED.COM (SONIA ZJAWINSKI) – Photographer Envisions a More Lush Japan
crw_6486mNow this is some truly green architecture. On his site Made in Tokyo French photographer Frédéric Gautron posts amazing photos of his travels through Japan, some of which are posted as is, while others are manipulated in Photoshop.

His series « Urbano-végétal » is what drew me to his site. The photos are compositions of Japanese architecture and lush green landscapes, which are put together in a way that make the buildings look like futuristic Amazonian cruise ships floating above Japan.

Unfortunately there’s no way to pair down the posts to just Urbano-végétal pieces, but here are a few links of my fave pieces: Urbano-végétal (9), Urbano-végétal (10), Urbano-végétal (1), Urbano-végétal (5), Urbano-végétal (3).

En août 2008, je publie sur blurb.com mon premier photobook intitulé tout simplement Made in Tokyo. Il reprend en 200 pages et 10 chapitres les photographies et compositions graphiques des 5 dernières années. C’était un travail passionnant qui m’a motiver à continuer dans cette direction. Pendant ce mois là, je contribue également à quelques projets extérieurs à Made in Tokyo, comme la couverture et quelques photos du guide Tokyo Itinéraires.

En décembre 2008, Made in Tokyo et ma façon de représenter la ville sont présentés dans la publication universitaire Etudes de Communication et plus précisément dans le numéro 31 intitulé « Espaces urbains, Espaces publics, Paroles et interprétations des habitants » par Julia Bonaccorsi, Maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université Paris 12.

En mars 2009, mon inspiration en berne se transforme en période de doute sur le sens à donner à ce blog et à l’accumulation sans fin de photographies. De cette remise en question nait le concept de Made in Tokyo Series qui se transformera ensuite en photobook environ un an plus tard. Je construis mois après mois, une série de 15 volumes de 16 photos chacune. J’utilise pour cela la plate-forme web Indexhibit qui me sert de portfolio. Il s’agit d’un software web très simple et épuré, idéal pour une galerie de photos ou un portfolio (Je n’utilise plus cette plate-forme depuis novembre 2015, remplacée par la galerie interne de WordPress: Carroussel). Le photobook Made in Tokyo Series sortira sur blurb.com fin mars 2010.

Evolutions Version-5: Made in Tokyo
Le 4 juillet 2010, je franchis le pas. Les envies de changer de design ont été nombreuses pendant les 5 années de la version-4, sans jamais réussir. J’ ai forcé le changement en adoptant un style plus minimaliste car je souhaitais décharger un peu l’ancien thème. C’était difficile de franchir le pas, car en changeant de style, j’avais l’impression de faire disparaître mon trademark. En même temps, ce changement me donnait l’impression, d’une certaine manière de me libérer d’un poids. Je ne pensais pas cette version comme définitive mais elle a quand même duré plus de 2 années. Il s’agissait tout de même d’une migration en douceur, la photographie d’en-tête était un peu dans le même esprit légèrement agressif de celle précédente, bien que moins graphique car il s’agit ici d’une simple photo et non pas d’une composition. Les visiteurs attentifs auront peut être reconnu le Yasuyo Building de Nobumichi Akashi, pris en photo en février 2010. Pour la typographie, j’avais décidé de maintenir le rouge foncé et le noir, mais avec un titrage des billets désormais grisé.

Le 25 août 2010, Made in Tokyo fête ses 1000 billets publiés, l’occasion de faire un point rapide sur les activités du blog. C’est sous cette période du blog que se construisent les images du photobook In Shadows qui sera publié le 11 février 2011, un mois jour pour jour avant le tremblement de terre de Tohoku. C’est également à cette période que le format de mes photographies passe principalement à l’horizontale, ce qui laisse imaginer le format du photobook suivant publié en Juillet 2012: トウキョウ•スライド (tokyo slide). En Juin 2011, une révélation musicale s’impose, la musique électronique et non-académique d’Autechre. Sans aucune prétention, je me lance à mon tour aux expérimentations musicales grâce aux applications musicales de l’Ipad. Je commence cet exercice musical en Septembre 2011 et les morceaux s’enchainent à un rythme régulier et avec une passion certaine. Les photos urbaines et les compositions musicales s’entrelacent.

Pendant cette période, je choisis un nouveau format pour mes photographies: 900px de large. Le blog ressemble désormais à un photoblog et il était temps de repenser un peu le format du blog pour qu’il s’adapte à ce changement.

Evolutions Version-6: Made in Tokyo
La version-6 est né le 21 novembre 2012. Ce n’est pas un changement du tout au tout, mais une mise en page encore plus épurée et plus « moderne » avec des lettrages mis en avant et un meilleur encadrage des photographies, sur un fond blanc qui ne change pas. Je suis parti du thème WordPress Night Watch, avant de l’épurer petit à petit. J’ai fait quelques choix de mise en page que j’avais en tête depuis longtemps, notamment enlever la barre latérale droite pour laisser la place aux photographies grand format. La photographie d’entête du Yasuyo Building de Nobumichi Akashi est conservée. Elle devient en quelque sorte le Trademark Made in Tokyo, qui me permet de supprimer le titre du blog. Cette version est actuellement active et je parie qu’elle le sera encore pendant quelques années.

En Mai 2013, Made in Tokyo fête ses 10 années d’existence. Qui aurait cru en une telle longévité !

En Juin 2013, un nouveau portrait de Made in Tokyo est présenté sur le blog de l’association Katatsumuri (désormais notée Kikoeru?), que l’on peut lire au lien suivant (désormais sur le blog de DaNIel « Ce Monde de rosée »). C’est un texte que j’aime beaucoup car il parle de poésie, d’obsession et d’obstination, et qui je pense touche assez bien du doigt ma recherche et ma démarche. Dans un autre texte qui n’est malheureusement plus disponible sur le blog de Katatsumuri, on pouvait lire également l’article suivant:

Made in Tokyo avec les yeux d’un chat

Comme un haïku tagé sur un mur au coeur de la ville, le blog de Frédéric Gautron est tapit sur la toile, il s’appelle Made in Tokyo, et vous n’en trouverez pas le titre.

Frédéric, dans sa recherche de légèreté l’aura supprimé, et c’est une idée courageuse, si distante de tout ce qui est proposé dans la blogosphère que son concept mérite une fois encore (voir le précédent article) d’être présenté à ceux qui ne le connaissent pas.

Ici, rien de cette nourriture mille fois réchauffée qui fatigue les âmes, peu de cosplayers, peu de temples zen, mais surtout du ciel qui s’amuse à miroiter aux façades de verres des buildings, des petites plantes soigneusement alignées le long des trottoirs, des silhouettes de la vie odinaire qui se dérobent au coin d’une rue, un foisonnement de matières et de formes dans la complexité architecturale de cette ville, mille et un fragments saisis par l’œil du photographe, détails discrets, à peine considérés par l’autochtone, détails témoins de l’intention, caractéristique essentielle du vivant. On ne regarde plus cette ville dans un prisme fantasmé mais avec les yeux d’un chat qui se hasarde dans les rues, attentif aux respirations qui l’entourent.

Depuis Mars 2014, je me remets au dessin alors que l’on m’offre un bloc note Rhodia. Je dessine des formes futuro-organiques reprenant très librement des lettres de l’alphabet et autres objets bizarres et fantastiques. Je ne publie sur le blog que quelques unes des illustrations que je produis, avec dans l’idée un jour d’en faire un book.

Petite évolution sur le blog en Mai 2014, je décide de supprimer les titres de mes nouveaux billets et je ferme les commentaires. Je pars du constat que le nombre de commentaires va en décroissant et que d’autres moyens peuvent être utilisés pour me contacter tel que Twitter ou mon adresse email. Ne plus titrer les billets permet de créer un flot continu d’images. Ces deux choix ne sont peut pas définitifs, et je reviens assez vite en arrière sur cette évolution. La question est cependant légitime et me trotte très souvent dans la tête. La question de l’organisation de mon travail photographiques, d’illustration … se pose en tâche de fond.

En Novembre 2015, alors que ma collection de dessins de Formes futuristes organiques commencent à bien s’étendre, je décide de réunir ceux en format A3 dans une page portfolio dédiée. Je réfléchis un peu plus à l’organisation de mes photographies et décide de supprimer l’utilisation de Indexhibit (que j’utilisais auparavant pour mes photos de la collection Made in Tokyo Series, et pour les dessins et autres galeries spéciales). J’utilise le plugin de galerie photo Carrousel du module Jetpack de WordPress, ce que me permet de concentrer le visionnage des photographies sur le blog, sans passer pour des galeries auxiliaires. L’expérience visiteur devrait en être améliorée. La plateforme Indexhibit n’évoluait de toute façon pas en versions et avait de nombreuses limitations (c’est une plateforme minimaliste par concept). La prochaine étape est de supprimer le software Gallery, que j’utilise depuis des années pour montrer mes anciennes photographies, mais sans l’avoir fait évoluer. Un travail d’intégration dans WordPress est en cours mais c’est de longue haleine…

Evolutions Version-7: Made in Tokyo (en fonction oblique)
madeintokyo-7La version 7 de Made in Tokyo voit le jour le 1er mars 2016, après 3 ans et demi environ sur la version précédente. J’abandonne l’immeuble noir inversé en image d’en-tête que j’avais conservé comme une sorte de marque de fabrique depuis 2005 (deux versions différentes d’un bâtiment angulaire de forme noire en fait). Etonnement, je ne suis pas fâché de finalement écarter ce symbole assez obscure en fin de compte, pour une image plus colorée. Un contraste amusant est que j’ai ré-habillé Made in Tokyo tout en écoutant en boucle une dizaine de morceaux de « The Cure ». Je réhabilite le titrage également sur cette version, avec la police de caractère « Angryblue Controlled » que j’aime beaucoup et que j’avais d’ailleurs déjà utilisé sur la page A propos (ce titrage de la page A propos a été enlevé depuis). Made in Tokyo n’avait plus de titre en haut de page depuis la version 5 de juillet 2010, époque durant laquelle je souhaitais épurer au maximum le design du blog. J’essaie de garder la simplicité sur ce nouveau design mais le titre redevenait nécessaire pour réaffirmer l’identité du site. Le point le plus marquant et le plus intéressant du nouveau design est la fonction oblique (ce n’est pas volontaire mais je verrais ça comme une sorte d’hommage à l’architecte français Claude Parent qui disparut à cette période). Le thème est basé sur une version modifiée de « Oblique » par Themeisle (lien en bas de page) avec de nombreuses adaptations, notamment pour montrer les billets en entier sur la page principale du blog (ce qui n’est pas le cas sur le design original). Cette fonction oblique et l’effet parallaxe sur l’image d’en-tête apportent un certain dynamisme bienvenu. Le thème permet également de mettre en place une barre latérale cachée par défaut, sur laquelle je peux lister les 13 années d’archives de Made in Tokyo sans entraver le design du site (c’était un des points faibles du design précédent). Je fais aussi apparaître de manière plus évidente les liens vers les réseaux sociaux, tout en les gardant assez discret, en haut de page. J’en profite d’ailleurs pour ajuster le design de chacun de mes comptes (twitter, instagram et compagnie). Finalement, pour revenir à l’image d’en-tête, j’avais l’idée depuis un certain temps d’y mettre un de mes dessins de formes organiques futuristes. Je mélange finalement un de mes derniers dessins avec une photo de l’immeuble TODs de Toyo Ito, superbe par la qualité de son béton et par le format et la couleur des ouvertures. Le dessin et la photo d’architecture se marient assez bien en fait, je devrais certainement creuser un peu plus cette direction. Il me reste encore beaucoup d’ajustements. Je suis toujours en cours de transfert des photos du vieux software « galery » vers les articles du blog, mais c’est vraiment un gros travail.

Evolutions Version-8: Made in Tokyo
Le 11 décembre 2016, j’essaie de nouveau quelques changements sur le design de Made in Tokyo, bien que j’aimais beaucoup le design précédent en oblique. Je l’aurais gardé pendant environ un an, ce qui est assez court sachant que j’ai conservé certains des anciens design ci-dessus pendant près de 5 ans. J’avais envie cette fois-ci de retourner à un peu de simplicité. Il n’y plus d’images d’en-tête mais des petits icônes pointant désormais sur les pages « A propos » (Ap), « Photobook » (Ph), « Photogallery » (Pg), « Archives » (Ar) et une nouvelle page intitulée « FuturOrga » (Fo) consacrée à ma série d’illustrations de mes formes futuristes et organiques. Ce nouveau design inclut désormais une boucle infinie, c’est à dire que les billets se chargent automatiquement en fin de page, dans un flot continue d’images. La boucle infinie représente bien Made in Tokyo. Après plus de 13 années de vie, ce site ne semble pas vouloir s’arrêter, malgré les phénomènes de non-inspiration qui guettent et persistent parfois. Le design est une version adaptée par mes soins du thème Serene sur WordPress.

(Dernière mise à jour le 11 décembre 2016, Frédéric Gautron – frederic@fgautron.com, Tokyo Japon)

113 commentaires

  1. Bonjour,

    J’ai le plaisir de vous informer que dans le cadre du projet Jet Stream / le Japon contemporain vu par…

    nous avons sélectionné et référencé votre site « Made In Tokyo », dans la rubrique LIENS.

    Inventaire/Invention, pôle [multimédia] de création littéraire propose du 19 mai au 31 décembre 2005, le projet Jet Stream / le Japon contemporain vu par…

    http://www.inventaire-invention.com/jet-stream

    Ce projet Jet Stream a pour ambition de dessiner le portrait fragmentaire et dynamique d’un pays étranger à travers la publication d’œuvres ou d’éléments d’œuvres inédits produits par des écrivains et des artistes-plasticiens contemporains, principalement francophones.

    Avec notamment : Philippe Adam, Pierre Alferi, Corinne Atlan, Patrick Cahuzac, Sylvain Cardonnel, Véronique Caye, Agnès Disson, Michaël Ferrier, Philippe Guéguen, Alexandre Kojève, Luc Lang, Christophe Marchand-Kiss, Nadia Porcar, Anne Portugal, Jacques Roubaud, Murakami Ryu, Éric Sadin, Numa Shozo, Jean-Philippe Toussaint…

    textes / photographies / vidéos…

    D’avance, merci de votre attention.
    N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations aux coordonnées ci-dessous…

    Bien cordialement,

    garance jousset

    pour
    ***********************************************
    Inventaire/Invention, pôle [multimédia] de création littéraire
    Parc et Grande Halle de la Villette
    211, avenue Jean-Jaurès 75019 Paris

    URL: http://www.inventaire-invention.com
    Email: redaction@inventaire-invention.com
    Tél/fax: 01 42 40 33 21

  2. « On ne sait jamais, ça pourrait être utile »

    Si tu/vous savais(iez) à quel point ton/votre site peut être plus qu’utile (vital peut être…) à quelqu’un comme moi qui, à Paris, est en manque constant du Japon. C’est une véritable bouffée d’air et un plaisir visuel d’une qualité rare.

    Merci Beaucoup.

    Catherine

  3. Bonjour,

    Ancien du Japon moi aussi, ton site/weblog est un véritable bonheur !
    Bravo pour la qualité du contenu, pour le design, la technique (pas un seul 404 !), tes talents photographique…
    Ouch, je te tire mon chapeau, sincèrement ! Un exemple à suivre.

  4. Bonjour,

    Je suis en train de préparer une série de documentaires sur la france et le japon et souhaiterais pouvoir prendre contact avec l’auteur de ce site passionnant !

    En espérant avoir de vos nouvelles très vite,

    Vincent Dragusseau.

  5. Site magnifique. Les photos sont superbes. Mertci pour les nombreux moments de bonheur passés à parcourir ces pages. J’étais au Japon cet été pour une première visite et je tarde d’y retourner. En attendant MADE IN TOKYO est une heureuse façon de patienter et de rêver.

  6. Bonjour :)

    Aujourd’hui c’est le Blog Day. Si tu ne connais pas le principe il est très simple : le 31/08 est le jour des blogs et chaque blogger propose 5 blogs qu’il aime à ses visiteurs.
    Pour cette première édition du Blog Day j’ai choisi ton blog :) Je poste ce commentaire pour t’en informer car je ne sais pas si j’ai envoyé mon mail à la bonne adresse (je ne comprends pas quelle est ton email :( ).
    @ bientôt :).

  7. Bonjour

    Aprés être allé 2 fois à tokyo j ai trouvé grâce à ton blog une parti de tokyo que j ai envie de voir, à savoir sa face architectural avant-gardiste.

    Les photos donnent une belle atmosphére de la ville, et les batiment sont vraiment bien shooté, et tu m’ as donné envie de traiter paris de la même maniére que toi avec ton appareil et TOKYO.

    Au regard de tes photos TOKYO et le JAPON me manque de plus en plus

    A pluch!!!!!!!!

  8. Yazery> Merci. J’ai en fait rajouté un lien vers mon addresse Email sur la première page du weblog, sur la parttie droite.
    Abdel> Forcément très satisfait de donner l’envie de création. Bon chance pour ton projet Parisien.

  9. Par un méandre de la toile je suis arrivé ici…

    j’apprécie la photo, l’architecture, la bonne musique (référence à la liste ci dessus…) et que dire du japon… chaque personne qui y vit le voit d’un regard différent et j’apprécie d’avoir pu le voir ce soir via le tien.
    pas de longs discours, je trouve ce blog d’une excellente qualité (esthétique, que dire…et redactionelle), et je me suis permis de le mettre dans mes liens… Mon blog est tout neuf, mais je pense lui avoir trouver un sempaï..
    Ciao

  10. Decouverte, surprise, enchantement. trois mots que j aime. si les trois sont reunis, ma bonne etoile me fait un signe. merci made in Tokyo.

    je suis actuellement en reperage sur tokyo, pour preparer un documentaire…une aide supplementaire serait precieuse, si vous le pouvez, prenez contact. Il serait fort agreable de pouvoir glaner de subtiles details sur cette citee.
    merci pour ce site.

  11. cela fait près d’un an que grace à un lien sur je ne sais plus quel moteur de recherche je sui tomber sur Une page de votre site. Moi qui suis un fan depuis toujours du japon et de tokyo plus particulièrement , les photos que vous prennez sont ..( pas de mots )… elle me donnent des frissons surtout celles en noir et blanc , certaines ou on a l’impression de ressentir les choses comme si on etait sur place. aujourd’hui j’ai 18 ans et j’ai pu grace a vous ( oui oui !! ) aller à tokyo cet été , car votre site a été un de mes arguments  » visuel » pour mes parents qui m’ont accompagné, et ce voyage n’a été qu’une succession de pur moment de bonheur. il ne se passait pas une matinée ou un après midi sans que je me dise , ouaaah j’ai vu « ca » sur le site de  » made in tokyo » hannn , le rêve!!! j’ai pu reprendre en photo certaines choses !! mais c’est ridicule a coté de la quantité de photos que vous avez prises !!! ce site est une bouffée d’oxygène pour moi, parceque même a des milliers de kilomètres de tokyo , j’arrive presque a y être !!! MErci .. desoler pour ce commentaire un peu  » torturé » mais j’ai essayer de vous montrez a quel point votre travail est superbe. ne vous arrêtez pas… Julien , chantilly le 16/10/05

  12. C’est un vrai plaisir d’enchanter les visiteurs et leur donner envie au voyage. Je m’en rends compte de plus en plus, si je peux avec mes moyens donner l’envie de créer, rêver ou voyager, j’en serais fort heureux. Merci de me faire part de de cet enthousiasme et de ces expériences, ca m’aide également à continuer (un travail de tous les jours)… Ces commentaires sont importants.

  13. bravo pour ce site, une mine d’info pour qui ne peux se payer le voyage pour aller sur cette autre planète qu’est le japon selon moi, oui pas un autre pays !!! une autre planète…

    moi qui suis accroc aux nouvelles technologie et à la moto, je crois que j’aurais du naître dans ce pays si mystérieux…

    en tout cas, encore bravo pour ce blog/site !(?) qui de part sa superbe mise en page, et ses infos exclusives me fait vibrer, vraiment…

    olivier de st tropez, VAR, FRANCE

  14. Quelle bouffée d’air frais
    Bravo pour ton site dont les photos sont magnifiques, dignes de certains artistes qui se disent photographes.
    Bloquée chez moi car enceinte ( c’est bientôt la fin … OUf !)
    J’ai pu voyager à travers ton site dont la scénographie est très agréable et me changer les idées de mes longues journées …
    Le Japon est un pays que je ne connais pas du tout, mais il est vrai que tu en fais très bien la promotion.
    Continue à nous faire rêver à travers ce témoignage photographique

  15. Félicitation pour ce travail, ce site est une merveille. Je rejoins chacun dans leurs commentaires. Les cadrages sont excellents, les plans de vues aussi et que dire de leur présentations ! Merci aussi pour les découvertes musicales. Au nom de tout ceux qui ce perdent sur la toile et qui tombent sur votre blog : MERCI.

  16. Je pense que je risque juste de paraphraser tout ce qui a été écrit ici…
    élégant et clair…Bravo

    mata

  17. Bonjour Frédéric,
    J’ai cherché une adresse électronique pour vous joindre …
    J’aurai souhaité vous inviter sur « Profil » pour un portrait « made in Tokyo ». Si l’idée vous séduit, pouvez-vous me contacter ?
    Merci d’avance !
    Bonne fin de journée …
    Olivier.

  18. Bonjour,
    Passionnée par le Japon et plus particulièrement par Tokyo, j’adore votre site! n_n Les photos sont magnifiques et grâce à vos commentaires, j’ai l’impression de connaître un peu mieux ce pays qui me fascine. Alors merci beaucoup!
    En me promenant sur les pages j’ai vu un commentaire qui m’a intrigué… ^-^ Vous parlez du pam pam (lol) de la Roche sur Yon, seriez-vous originaire de Vendée?!? C’est mon cas. :) Si vous l’êtes ça fera -pour une fois- mentir l’adage qui dit que les vendéens ne sortent jamais de leur Vendée! n_n
    En ésperant vous rencontrer un de ces 4 …à Tokyo! ^^

  19. bonjour,
    Vous savez ce que j’aime dans votre blog, c’est un carnet de voyage que j’aime feuilleter… je suis souvent surprise par le regard que l’occident (averti ?) pause sur le japon : « il le voit comme ça ? amusant »… une fascination meme pour de petites choses de la vie quotidienne que je ne voyais plus ! Votre oeil de photographe, votre sensibilite me permet de retrouver la beaute pour des choses simples. il sera amusant que vous le gardez (ce regard neuf) aussi pour votre retour en france.
    j’aime le japon, son histoire et surtout mes amis me manquent +++ ! alors, à travers vos yeux, vos mots, j’ai l’impression d’etre un peu avec eux, le quotidien.
    Doumo ari gatou gozaimasu (=merci) !

  20. Adélie> Merci pour le commentaire. C’est tout mon plaisir de faire découvrir. Tu as cherché dans le fond du blog cette allusion au pam pam (existe t’il toujours?), je suis bien de Vendée (je connais d’ailleurs bon nombre de vendéens qui voyagent :-))

  21. Saw some of your cool motorbike shots and thought you may be interested to know there are quite a lot of the bikesport photographers hanging out at http://www.motorbikeracer.com its a friendly bunch and there are some good experiences shared.

    All the best

  22. jaime> Merci pour votre commentaire. La question de l’oeil étrangé est intéressante. Lors que je pars en vacances en France, je redécouvre un peu mon pays avec les yeux de ma femme.

  23. Bonjour.

    I like very much your pictures.

    In the very fast city Tokyo, different landscapes, buildings, infrastructure, etc are mixed together, creating a city full of contrasts. There are a lot of disruptions in Tokyo. Little uniformity… The hugliest can be seen alongside the most beautiful, the most delicate and refined can be seen alongside the most disgusting. Tokyo is a city that lives.

    And the way you mix photographs/shots together, or use prisms effects for example gives a very good representation of the experience of living in Tokyo. Beautiful pictures !

    Frederic @ JPN

  24. Merci Frédéric. Ce contraste m’intéresse en effet et c’est assez fascinant. Ce thême couvre une grande partie de mes photos/compositions…

  25. Hello Frédéric,

    Mon mari et moi passons 12 jours à Tokyo début avril. Ton site est évidemment une excellente mise en bouche…
    Aurais-tu une « sélection d’incontournables » (sites, musées, magasins, bars, quartiers…) et une (ou plusieurs) idée de minitrip hors de la ville (nous aimerions prendre l’air 3 jours)?
    Nos centres d’intérêt: art contemporain, architecture, jardins et surprises! (C’est + bof pour les temples dorés).
    Sinon, j’aime beaucoup tes photos.Une autre manière d’envisager le quotidien ;-)
    (j’ai moi-même un appareil numérique en permanence dans mon sac.)
    Merci (de me lire et peut-être, de me répondre…)
    Marie

  26. Il y a tellement de choses à faire et à voir à Tokyo qu’il faudrait un site web ou même un weblog pour en parler :-) La catégorie Art et Expo vous aidera peut être dans vos recherches. Des ballades à Kamakura et Nikko s’imposent forcément…

  27. Bonjour,
    Je suis aussi résident Français au Japon (1 an en 2002, et maintenant depuis l’été 2004), et j’habite à Saitama.
    Bravo pour ton blog! Intéressant, joli, et surtout qui montre des choses bien différentes de ce que l’on a l’habitude de voir sur les blogs (souvent très réducteurs) traitant du Japon.
    Bonne continuation, et pourquoi pas un jour « in real life »?

  28. Quel bonheur de se plonger dans ce Japon bien-aimé à travers ton site Frédéric… Après avoir écumé encore et encore la toile en quête de photos, récits, carnets de voyage, impressions sur ce pays où j’ai peut être vécu dans une autre vie ( et qui sait..?), je « suis tombée » sur ton site. C’est un régal. Tout simplement du bonheur. Merci de faire partager ton amour du Soleil Levant. Le reste n’est que paraphrase de compliments déjà faits…
    Envie de s’asseoir et contempler le Ryoan Ji… Encore…

  29. Bravo pour ton Blog!
    ça me rappelle de bon souvenir ;) (nostalgie)
    Je voudrais savoir quelle appareil photo tu utilise pour prendre tes clichés?
    Bonne continuation.

  30. Je voulais tout simplement te/vous remercier pour ce blog superbe entre les photos qui reflètent mon imaginaire japonais et des réalisations tellement sensibles que je m’en veux d’être encore en France au lieu d’être la bas comme toi/vous, à visiter, toucher, rencontrer, découvrir, vivre mon rêve et mon Japon qui ne me connait pas encore.

    Merci pour tout, grâce a toi/vous je passe de très bon moment, je rêve mieux et j’ai toujours hâte de revenir voir les photos, lires les lignes et rencontrer le Japon et ses habitants, ses lieux. . .

    Arigatô Gosaimashita

    Myke L

  31. je lis les notes ;que te dire …TOP c’est TOP; un grand merci a toi pour ton rafraichissent et ce depaysement d’une journée bien triste

  32. Salut….
    Franchement je suis tomber par simple hasard sur ton site en cherchant une carte de tokyo et la je mis suis perdu pendant un bon temps.. c’est vrai qu’il y a de très belle photo et de jolie effet et il est vrai qu’en lisant tu ne pouvait utiliser que photoshop comme prog etant le top…. d’alleur en parlant de montage je trouve le concepte de cette photo carement exelent « Shibuya, jeunesse presque invisible ».

    En ce qui concerne la muzik je dirai pas mal rock domage qu’il n’est pas un ptit bonde Redhead :-) . Shiina Ringo hum dai suki desu.

    Ton site est vraiment bien, dommage que quelque photo mettre du temps a s’afficher mais je pense avoir vu un tres bon site..

    Sinon j’ai vu que tu etais de tokyo donc o plaisir de se croiser un jour labhas….

  33. Un des/le (?) meilleurs blogs Français sur le Japon, pfiouu !
    Balaize vu la concurrence qu’il y a …

    Te tire mon chapeau, l’artiste : c’est classieux !

  34. Dans la barre des signets de Safari
    Made in Tokyo me rapproche
    D’un monde que j’aime.

  35. Ce blog est mon bijou du web! Depuis sa découverte, je ne peux me lasser de le lire, mais surtout de le regarder! Je débute prochainement la production du premier spectacle fixe du Cirque du Soleil à Tokyo et en voyant ces images j’ai déjà hâte d’y être! Pour moi qui vit au Québec et qui n’aie jamais voyager si loin, Made in Tokyo est une superbe fenêtre sur ce qui m’attend prochainement.

  36. Bonjour,
    Je fais parti d’une association (Abret) qui organise des manifestations(conférences, expositions, ateliers) gratuites pour les jeunes et pour les adultes, sur des thèmes scientifiques et techniques.
    Cette année le thème retenu est la ville et l’urbanisme.
    Je recherche des photos sur ces thèmes pour illustrer nos affiches et dépliants.
    J’ai recherché à droite et à gauche sur internet et je suis arrivé sur votre site… Magnifiques photos.
    Y aurait il moyen d’utiliser certaines de vos photos pour ce type de projets? Si oui y a t’il un coût?
    Merci pour votre réponse,
    A bientôt,

  37. Bonsoir/bonjour et félicitations pour ce blog ! Depuis mon enfance, je suis passionnée du Japon .. le temps passe et j’ai pu y aller plusieurs fois, en business et en privé…faisant des km à pieds dans Tokyo et Yokohama (et tte la région, de jour comme de nuit… prenant des trains, des bus pour atterrir dans des coins sans touristes, certainement non mentionnés dans les guides mais tellement beaux et chaleureux ! Mon oeil repère des choses identiques aux vôtres.. mais mon résultat en est à des années-lumières.. Vos photos sont un régal !Personnellement, votre blog confirme la constatation que le Japon ne peut pas être visité comme n’importe quel autre pays, il faut savoir et pouvoir en saisir l’âme/l’esprit et en goûter les contrastes…
    J’arrête… et encore une fois…bonne continuation et merci pour le plaisir que vs ns donnez. Je pense retourner à Tokyo cet automne.

  38. Merci pour vos magnifiques photos. Il y a un an, j’étais au Japon… J’ai hâte d’y retourner. D’ici là, je vais sagement patienter et me connecter à votre blog très régulièrement.
    Vos inspirations musicales sont de très bon goût par ailleurs !!!
    A très bientôt.

  39. Coup de chapeau à votre site et à vos photos.
    Je suis un jeune de 16 ans amoureux du japon, et je commence meme à apprendre le japonais…
    Je suis moi même fan de photographie que je surnome « lifestyle » comme vous le faites pour Tokyo.
    J’adorerais aller au japon mais il me faut pour moi attendre un minimum de un an. Snif
    BRAVO

    Alex (74, France)

  40. Une bouffée d’oxygène dans ce monde un peu fou!

    Chapeau bas

    ;-)

    Stéphane (78 – versailles – France)

  41. Ton site est vraiment incroyable, et je retouve cette ambiance nocturne de Tokyo (Daikayama,Ebisu…), ou la splendeur de l’ancienne capitale de kamakura !!
    J’ai séjourné plus d’un mois à Meguro, et comme toi j’apprecie fortement l’architecture/design, Murakami Haruki, ainsi que l’abstract hip-hop/acid jazz de Dj Krush, Dj Shadow,Ninja Tunes,…..
    Encore Bravo pour ce site

    Marc

  42. Excellent!
    Je viens de passer quelques minutes à naviguer sur le site . Les photos sont superbes! Je dois avouer que tu maitrises parfaitement ton boitier canon.
    J’écoute exactement la même chose aussi exceptés les albums japonais que je vais tester certainement, excellents gouts cher Frédéric ;)
    Je pars pour la première fois à Tokyo en aout, ton site va me permettre de patienter un peu !
    Le design du site est très bon. Excellent boulot!
    Bonne continuation!
    Alexandre

  43. Bonjour!
    Ton blog est vraiment une référence en la matière, félicitations pour ce travail magnifique.
    Je retourne à Tokyo à la fin du mois je suis très impatiente, encore plus quand j’admire tes clichés!
    J’ai ouvert un petit blog sur Tokyo, que je mettrai à jour une fois sur place :)
    Tu es le bienvenu, ta visite serait un honneur :)

    Bonne continuation

  44. J’ai séjourné cet été au Japon, à Tokyo bien sûr, mais aussi dans la région de Kyoto/Osaka. Ce pays m’a impactée au-delà de tout ce que je pouvais penser, et je n’ai qu’une envie : y retourner.

    Frédéric, votre blog et cette passion pour l’architecture que je partage – tout commme vos goûts musicaux – ne font que renforcer cette envie. Vos photos sont magnifiques, les thèmes, judicieux et passionnants sont bien le reflet de la complexité de ce pays, une réussite.

    Je vais suivre avec passion son évolution. Merci pour ces jolis moments que vous me permettez de passer.

  45. bonjour et un grand bravo pour ce blog exceptionnel sur le japon. Je suis heureux d etre tombé dessus. Je pars au japon pour travailler pendant 3 a 5 mis au mois de novembre prochain et aimerai partir des demain apres avoir parcouru ton blog. Les photos sont tout simplement magnifiques et le contenu texte et references d une grande richesse. Merci milles fois. J ai moi meme créé un blog pour garder contact avec mes amis et famille et partager avec eux mes experiences une fois la bas. Je me suis permis d y ajouter le nom de ton blog et le graf « Made in Tokyo » en incitant tout le monde a aller y faire un saut. Voila je voulai juste que tu sois au courant et que au cas ou cela pose un probleme je puisse faire ce qu il faut.
    Encore mille merci pour ce voyage avant l heure et surtout bonne continuation
    Au plaisir de te lire encore et encore…..

    Nicolas, Paris, France

  46. Un gout de japon me reste sur les lèvres depuis des années.
    Nostalgies de séjours déroutant.Impossible d’oublier Shibuya,Setagayaku,Sangenjaya,Shimokitazawa et tant d’autres lieux.
    Merci

  47. Salut^^ Votre site est super plutôt rapide depuis la Réunion. J’apprécie, et vos photographies son trop belles, surtout les fleurs de cerisiers et les tours de verres. Breff c super continuez. ^^

  48. Bonjour,

    Je suis passioné du japon depuis de nombreuse années mais je n’ai jamais eu l’ocasion di partir … quand j’ai commancé a regardé votre site j’ai etait plus que stupefié par un site exeptionel etant photographe de metier la qualitée des photos et montages est tous simplement genial ca me donne des idées pour mon grand voyage ^^

    Bonne continuation

  49. bonjour,

    j’aime bcp votre blog. Les photos sont vraiment très belles, notamment celles prises la nuit. Peu de blog offrent une telle richesse. Par ailleurs, je recherche des gens intéressés par un voyage à Tokyo prochainement où courant 2007.
    A bientôt
    Pierre, Paris, France

  50. Bonjour,

    Je ne suis pas une japonophile invétérée mais le hasard de mes recherches pour mon fils « mangavore » m’a fait arriver sur votre site. Et là quel bonheur, j’ai pris un vrai plaisir à parcourir toutes vos collections de photos et compos graphiques, un régal pour les yeux.
    Continuez, on en veut encore !

  51. Venons de passer Noel avec des amis japonais de la famille et j’avais envie de voir des images….et hop! je tombe sur votre blog… incroyable, vivant, on entend, on sent, on touche, Bravo!

  52. Bonjour
    Je viens de passer quelques heures ici
    fascinée par tout ce que j’ai pu découvrir et admirer.Et je suis loin d’avoir terminé mon épluchage page après page du site.
    J’ai 19 ans ,autodidacte en langue japonaise et j’envisage de plus en plus sérieusement de poursuivre au moins une partie de
    mes études d’architecture au Japon avant de m’y installer ( dans l’idéal).Des découvertes au hasard du web,
    telle que celle de votre blog sont autant d’éléments qui m’encouragentdans cette voie.C’est fascinant.
    Je me posais pas mal de questions auxquelles vous avez surement répondu quelquepart mais je n’ai pas su trouver l’endroit : quelle est votre profession ? Avez-vous trouvé difficilement votre emploi au Japon ? J’espère que cela ne vous paraitra pas trop indiscret ou décalé :-$
    En tout cas merci de nous faire partager ces merveilles,et surtout un grand bravo !
    Une internaute enchantée.

  53. ouais…je tombe par hasard sur ce site qui parle du Japon mais qui oublie de dire que les japonais sont des tueurs de baleines. Ca, on le cache bien souvent. C’est assez indigne d’un pays dit civilisé. Sont-ils civilisés d’ailleurs ?

    De belles photos tout de même ;o)

  54. un plaisir quotidien, de trés belles photos, des endroits magnifiques, des réferences intéressantes. à suivre!

  55. Merci pour ce magnifique blog que je visite régulièrement. Les « shots » sont excellents! J’ai eu la chance de visiter Tokyo et le Japon du 10 au 31 mars 2007 (dont 10 jours à Tokyo). J’en suis revenu bouleversé. Tokyo m’a profondément marqué…S’agissait-il d’une autre planète? Avais-je une vision futuriste? Je continue à me poser des questions… En tout cas, le sens du détail, la propreté et la netteté y sont omniprésents. D’ailleurs,je n’ai qu’une envie: revoir Tokyo.

  56. Salut, je suis tombé sur ton site par hasard quelques jours après être rentré du Japon dans mon hélvétie natale. C’est vraiment un très bon site, excellent. Bonnes photos. Etant architecte et japonophile absolu, j’y trouve un intérêt tout particulier. Ca me permet de voir ce que j’ai manqué et ce qu’il ne faudra surtout pas raté lors de mon prochain voyage. Encore bravo et on en veut encore…

  57. exellent site superbes photos! je l’ai découvert il y a deux jours par hasard et je ne suis pas mécontente! en 2iem année d’ecole d’art et de design, il apporte bcp a mon imaginaire et a mon inspiration! merci!

  58. Je passe faire mon tour régulièrement sur ton site. La qualité et l’originalité de tes photos me font découvrir un coin du monde méconnu pour moi. Un jour, peut-être j’irai voir en personne toute cette richesse culturelle et architecturale.

    Continue ton excellent travail… JF (Québec,Canada)

  59. Salut!

    Beaucoup de choses relevantes ont ete dites deja sur ton site, mais je ne peux que te feliciter a mon tour pour la qualite du travail. Je suis aussi passe par le Japon pour un certain temps et certaines de tes photos reproduisent parfaitement l’ambiance des lieux que j’ai pu visiter. L’ensemble des photos prises est d’ailleurs vraiment de tres bonne qualite. D’un autre point de vue, je dois dire que la categorie qui me touche le plus est urbano vegetal. J’ai toujours estime que le Japon gardait une part de dualite en soi, melange de tradition et de modernisme, d’urbain et de naturel, d’implicite et d’extravagant etc. Certaines de tes photos sont arrivees a mettre un aspect visuel a cette impression.
    Je te souhaite une tres bonne continuation, c’est un veritable plaisir de naviguer sur des sites a la qualite artistique et poetique aussi developpee. Avec un autre site comme Karoshi Report, je pense que ce site cerne tres bien une part du Japon qui reste pour la plupart qui l’ont vu et vecu, inoubliable.
    Felicitations!
    Xavier.

  60. Bonjour.

    Je tiens tout d’abord à vous félicité pour la beauté et l’originalité de vos photos. C’est d’une pureté et d’une grande émotion. Je suis totalement fasciné.

    J’aime le japon depuis plus de 15 ans. Je le parle et l’écris un peu. Ma fiancé est japonaise et je compte m’installé à Tokyo, enfin le jour ou je trouverais un travail.

    Je serais a tokyo de septembre a decembre. Il serait fort sympathique de se rencontré et de bavarder autour d’une table ^-^.

    à bientôt.

    Gilbert Guerra

  61. I miss Tokyo so much and was looking around for some good pictures of Japan. I found your website. Wow, the pictures are AMAZING! I was reading and it says that you are with Bluehost.com. That’s amazing too because I have been working for Bluehost.com for 2 years. I’m getting ready to move back to Tokyo so I am creating a website to motivate me called iMissTokyo.com. Your pictures make me want to come back right now. I lived there for almost 2 years. The last place I lived in was Roppongi. I’m trying to find a cheap place to live. I only need one room. If you know of anyone that is renting out a room, I’d love to speak with them. You can contact me at wonderwoob@gmail.com. Once again, your pictures are absolutely incredible! Talk to you soon.

    Nathan Bills

  62. Tres belles photos avec certaines qui me permettent de découvrir des lieux inconnus a Tokyo, et donc a visiter lors de ma prochaine visite. Tokyo et le Japon me manque, c’est sur!

    Maurice

  63. Cher Mr Gautron,

    Un message posté hier ne semble pas avoir abouti.
    J’ai découvert votre site en faisant des recherches sur l’architecture à Tokyo. Nous y résidons mon mari et moi depuis 2 mois, et comme vous nous nous baladons (à vélo) le nez en l’air et l’appareil photo en bandoulière. Nous avons nous aussi fait un blog à l’intention de nos amis et famille, voir
    http://vivre-a-tokyo.skynetblogs.be/

    Votre blog est une source inépuisable d’informations et aussi une exposition permanente de superbes photos. Vous avez un coup d’oeil formidable, Bravo !!
    Avez-vous vu le De Beers building à Ginza ? Qu’en dites-vous ?

    Nous quittons Tokyo bien à regret à la fin du mois, j’ai pour vous un livre sur un architecte belge remarquable, Adrien Blomme, dites-nous si cela vous intéresse, nous vous le déposerons…

    Bien à vous
    Brigitte Evrard

  64. Bonjour,

    Et felicitations pour le site, je ne pourrais vous enscenser plus qu’il n’a deja etait fait.
    Expatrie ici depuis bientot 20 ans et vivant en province votre site donne un autre regard sur un Japon de Tokyo que je ne connais guere meme si il m’y arrive d’y aller pour mon travail.

    Je privilegie avant tout ma qualite de vie et mes interets dans celle-ci.
    Si vous avez le temps visitez mon site ca vous en apprendra plus sur moi.
    On pourrait mutuellement se mettre des liens.
    Ce qui me plait c’est que vous aimez le Japon et vous faites passer cela dans votre blog, merci.
    Cordialement.
    Luc Foucher

  65. bravo pour les photos, j’aime la photographie é je part dans quelques jours a tokyo ce site me di ke je v me plair la ba!
    l’achat d’un canon sera une de mé premiere depense! c sur
    de plus j’essaye d’ouvrir un site sur paris mé je suis largé pourai tu me donné kelke piste ?

    merci pour l’evasion

  66. excellent,ayant passer quelque année dans se pays cela me rapelle comme il est beau.

  67. Vos photos mettent vraiment la beauté de Tokyo en valeur.. Bravo pour ces images sublimissimes.

  68. Bonjour, nous sommes architecte et paysagiste françaises, actuellement à Tokyo pour une expliration de la ville. En cherchant sur internet des adresses précises d’architectures que l’on aimerait voir nous tombons sur votre « made in Tokyo » que nous trouvons remarquable. Nous n’arrivons pas à mettre la main sur quelques batiments contemporains que nous ne voulons pas rater. Nous avons vu vos superbes photographies sur ces lieux (Seijo Townhouse, Mosaic House, maison à Nakano par Yasuhiro Yamashita, Kata house par Kiwako Kamo à Stetagaya-Ku, Kamiyoga Court House par Wakamatsu)
    Pensez-vous pouvoir nous aider dans notre déambulation architecturale?
    Nous vivons à Hiro-o pour encore 1 semaine, nous serions très heureuses de vous lire ou de vous rencontrer.
    Anne Durand, architecte
    Astrid Verspieren, paysagiste

  69. Je suis etudiante en architecture (deuxième année), j’appércie énormement ce blog! il me permet d’observer certaine architecture qui ne sont ni googlelifier ni présente dans certain livre qui ne se contente de montrer que des batiments valant de grand prix.

    continuer a nous faire voyager! merci

  70. Bonjour, j’ai vu la magnifique photo du village de Eze en Côte d’Azur
    et justement, j’ai créer un site portail d’envoi d’informations pour
    préparer le voyage en France : Pack-infos en Japonais contenant plans
    et prospectus officiels des musées avec coupons cadeaux et réduction, le tout en Japonais. Envoyé exclusivement sur demande via paypal, contre 3 euros (frais d’envoi pour l’enveloppe adressée au Japon).
    Si cette offre intéresse vos amis Japonais, merci de la publier.
    Bien cordialement, Yoko

  71. Bonjour,
    je redécouvre ce blog, je l’avais déjà visionné il y a un moment, puis il s’était perdu dans les bas fonds de mes favoris.
    En relisant les articles, photos, je vois bien que j’ai loupé un paquet de lieux lors de mes 2 précédents voyages au Japon.
    Je vais être obligé d’y retourner alors :)

    Je t’ai ajouté en lien sur mon blog.
    Encore bravo pour le blog, les photos…

  72. Bonsoir,
    je découvre votre blog grâce à un autre blog que j’aime beaucoup et qui le conseillait… Il offre un regard vraiment profond et inédit sur Tokyo (où je ne suis jamais allée mais dont je suis très curieuse…) Par ailleurs je suis heureuse de voir cité ici Haruki Murakami qui est l’un de mes auteurs préférés !

  73. Je suis ce site depuis un certain temps déjà et j’apprécie toujours autant y revenir et admirer la beauté du Japon et le talent de Frédéric pour nous le faire partager…

    Du bon boulot…

    (une grande fierté à faire défiler ses photos sur mon écran de veille dans l’agence d’architecture où je travaille^^)

  74. Bravo pour vos photos ; celles qui concernent l’architecture sont particulièrement intéressantes pour moi (qui suis en résidence à la villa Kujoyama de Kyôto et écris justement un long texte en vers & prose sur les villes du Japon).
    Bonne continuation.

  75. Bonjour Férdiric,
    Content de visiter votre blog.
    Je suis très touché par les photos et votre partage.
    Moi je suis marocains, marié à une japonaise et résident au Japon (Saitama).
    Je m’intéresse à la photos et voudrai vous rencontrer afin de partager avec vous mes photos et pourquoi pas, faire des sorites ‘prise de photos » ensemble!!
    Merci de me contacter sur mon adresse mail.
    Bien à vous;
    Mohamed Nasraddine

  76. J’avais trouvé ce blog il y a quelques années et trouvé les photos superbes, [fan d’Archi et de tout ce qui est tout simplement beau…].
    Perdu le signet :( mais enfin retrouvé le blog aujourd’hui :) Il est toujours aussi beau !
    Merci de nous faire partager vos visions :-)
    LaTine from Marseille-France

  77. Ping : A propos
  78. Bonjour, j’apprécie votre site pour ses photos et vos commentaires,
    et pour aussi avoir vécu deux ans à Tokyo à la fin des années 80, j’y retourne deux fois pour le travail en juillet et août et je me demandais si vous aviez des choses particulières à me recommander? merci

  79. Bonjour,

    Comme ça fait un moment que je suis votre blog, je me permet enfin de vous contacter. J’ai été en échange à Waseda en école d’architecture pendant un an et voilà que trois ans plus tard je retourne à Tokyo, pour un an et sans doute plus cette fois. Nos centres d’intérêts sont assez similaires pour que je retourne régulièrement sur votre site à partir d’une simple recherche sur google. J’apprécie vraiment les textes pour leurs franchises et la qualité des photos.
    J’imagine que vous avez sans doute de nombreuses choses en cours mais si vous avez un peu de temps à me consacrer, je serai ravi de vous rencontrer et partager quelques lieux insolites.
    Cordialement,

    Elie MAHIN

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *