Mythologie Japon: Amaterasu Et Susano-Wo

susanoMythologie du Japon et plus precisement, la querelle entre frere et soeur Susano et la deesse du Soleil Amaterasu. Extrait de « Mythologies du Monde Entier » de Roy Willis. L’image est extraite de Orion, le Manga mythologique de Masamune Shirow (Illustration de Intro Depot Vol1 pour le magazine Gaia 1).

Banni par son pere Izanagi, Susano-wo, le dieu de l’Orage, annonca son intention de prendre conge de sa soeur, la deesse du Soleil. Mais soupconnant son frere de vouloir usurper son royaume, elle se prepara au combat. Elle releva ses longs cheveux en chignons, s’arma d’un arc et de deux carquois remplis de fleches, et l’attendit, secouant furieusement son arc et pietinant la terre. Susano-wo l’assura de ses bonnes intentions et lui proposa un concours pour savoir lequel d’entre eux etait le plus puissant: celui qui accoucherait de divinites masculines serait le vainqueur.

La deesse du Soleil demanda a son frere son epee, et la brisa en trois morceaux qu’elle entreprit de macher. Elle recracha trois gracieuses deesses. Susano-wo macha les longs colliers de magatama, perles de fecondite en forme de crocs qu’Amaterasu portait autour de ses chignons, de son bandeau et de ses bras. Il en fit cinq dieux et se proclama vainqueur. Amaterasu fit valoir que la descendance masculine de son frere provenait d’objets lui appartenant et que, par consequent, c’etait elle qui avait gagne. Susano-wo refusa de l’admettre, et pour celebrer sa victoire, detruisit les remblais des rizieres divines et combla les fosses d’irrigation. Ensuite, il defequa et repandit ses excrements dans la salle ou la coutume voulait qu’on goutat les premiers fruits de la recolte. Enfin, Susano-wo arracha la peau d’un poney celeste tachete (probablement une metaphore pour les etoiles), et le jeta au travers du toit de chaume de la salle de tissage sacree (ci-dessous), ou Amaterasu et ses compagnes etaient occupees a tisser. L’une des jeunes filles eut si peur qu’elle se blessa les entrailles avec la navette du metier a tisser et en mourut. Terrorisee, Amaterasu s’enfuit. Le Nihonshoki comporte une version de cette legende selon laquelle la deesse elle-meme est victime de la brutalite de son frere, mais n’en meurt pas.

La deesse du Soleil, Amaterasu, fille aînee d’Izanagi, est l’une des principales divinites de la mythologie japonaise. Elle naquit de l’oeil gauche de son pere, lorsque celui-ci se le lava a son retour de Yomi, le monde d’En Bas. Amaterasu est veneree a la fois comme divinite spirituelle et comme venerable ancetre de la famille imperiale. Un culte lui etait autrefois voue dans le palais meme de l’empereur. Puis, il parut plus habile politiquement d’affranchir l’autorite de l’empereur de l’influence des pretresses, et de lui elever un temple a l’exterieur. Son principal sanctuaire se trouve a Ise, dans la prefecture de Mie. C’est le plus grand sanctuaire shinto du pays. Le batiment principal est construit dans le style japonais ancien, il est en bois brut de cypres, et recouvert de chaume. Il est reconstruit periodiquement a l’identique, tous les vingt ans entre le VIle et le XVIIe siecle et tous les vingt et un ans depuis.

2 commentaires pour “Mythologie Japon: Amaterasu Et Susano-Wo

  1. Et bien et bien, c’est les vacances!! Une bonne nise à jour!! (entre nous, tu as fait la mise à jour le 21??? tu ne me feras pas croire que tu étais debout ce matin de bonne heure à saisir le texte!) Enfin, encore du bon contenu, je vais de suite plonger dans les liens) Si tu as un moment, n’hésite pas, je suis à environ 7km au nord est!!! Bonne vacance, et si on se voit pas avant, à jeudi!! (surveille ta frangine, elle est branchée sur l’adsl et elle essai de télécharger sur e-cheval (comprendre e-mule))

  2. j’adore ! moi ui suis fan du Japon et de leur mythologie, c’est trop bien ! merci beaucoup d’avoir fait ce site ! gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>