made in tokyo

Green over the city

over-green-city

Over Green City (2)
Je reprends la série commencée par Over Green City avec cette deuxième composition ci-dessus. La nature continue son avancée au dessus de la surface urbaine, ici au dessus de la gare de Ebisu.

over-green-city

Urbano-végétal (8)
Ci-dessus, la huitieme composition urbano-végétale, une des séries que je préfère et que je souhaite faire grandir dans le temps. Un bastion de nature survole la ville au plus près, ici au dessus de Kichijoji, et entraine avec lui quelques éléments de décor urbain, des vieux immeubles en cours d’envahissement.

13

Photographies sans aucune relation notable

chat

The sleeping cat owner of the shrine

voiture-jaune

The yellow Paris car.

blanc

The clinic white empty room.
[vous ne vous imaginez pas l’auto-contrôle que je m’impose pour ne pas gribouiller quelque chose sur ce mur trop blanc]

reverse

The reverse picture surrounded by speed.

objet

The light object on the blue sea.

Quelques blogs photographiques pour changer d’air tout en restant au Japon. J’ai malheureusement manqué la petite exposition photo de Tommy Oshima que MP me proposait d’aller voir il y a de cela quelques semaines. En faisant le tour des photos d’Oshima pour me rappeller un peu plus en détail ce que j’avais manqué, je découvre quelques autres jolis portfolios d’images, celles féminines de AT★5 et des séries de portraits de rue sur Motionid. A (re)découvrir également, les photos de kawaii.nostalgika

5

(intégration)

-

-

Parfois on se laisse guider à faire des choses. Un immeuble, un bout de nature. On les laisse se mélanger, l’un s’intègre à l’autre pour arriver à l’image que l’on voulait créer sans pouvoir l’expliquer. Comme un rêve inexplicable. On est convaincu sans l’être vraiment, en se disant que ce n’est qu’une ébauche et que la recherche de forme, d’équilibre et de dynamique est l’essentiel.

0

Tokyo (EK) 5

kamakura

kamakura

hayama

A kamakura, un spectacle se déroule dans le pavillon extérieur du grand sanctuaire Tsurugaoka Hachimangu. Des femmes sont habillées en tenue de cérémonie tandis qu’une voix grave entame un chant au dessus d’une musique traditionnelle. Dans les montagnes de Kamakura, un petit temple caché au bout d’une ruelle animée par la seule voix du maraîcher, nous laisse voir quelques merveilles dans la pénombre. Près de la mer, le sanctaire de Morito se cache derrière un décor fait de végétation exotique. On se croirait à Okinawa, mais nous sommes à Hayama, à quelques kilomètres de Kamakura.

2