made in tokyo

Urbano-végétal (19)

urbano-vegetal-19

Trees below the hills and the storm from above.
Saison des pluies oblige, les arbres sous la tour de Roppongi Hills n’échapperont pas à l’orage qui guette. Ca faisait longtemps que je voulais transposer la tour Roppongi Hills en forme Urbano-végétale. Voila qui est fait.

9

Petits moments d’architecture (4)

archi-tokyo

Quelques photos d’architecture prises il y a plus d’un mois. Je ne sais plus exactement quand mais ces quelques photos trainent depuis longtemps. L’immeuble ci-dessus se trouve à Hibiya, il s’agit du théatre Nissay, datant de 1963. L’immeuble parait massif au premier abord, mais il est superbe de finesse quand on se rapproche des parois par le travail apporté sur les blocs de granite rosé. Togo Murano, né en 1891 et décédé en 1984, en est l’architecte. C’est un habitué des travaux de grande taille, notamment les énormes department store. Un point intriguant de ce building, c’est que je n’arrive pas à priori à y déceler une origine géographique, peut être un mélange de style traditionnel japonais avec un style européen moderne.

archi-tokyo

A quelques pas du théatre, on est aussi intrigué par le Hibiya Marine Building, pour son arête creusée en forme de cylindre vide. On pourrait placer une mini-fusée dans cet espace vide, avec sa turbine posée sur le support circulaire inférieur.

archi-tokyo

On vient à quelque chose de moins massif avec cette maison particulière dans un des quartiers près de Ebisu. J’ai vu cette maison se construire en me demandant quel pourrait être le resultat final. Elle est belle toute en surface carrelée blanche et ses mini-fenêtres semi-transparentes. Le toit gris aux arêtes aiguisées comme le mur protégeant l’entrée, brille au soleil.

Pour terminer, une curiosité, une maison bariolée de lignes rouges et blanches à Kichijoji. Elle a déclenché des plaintes chez les voisins directs. Le prioriétaire n’avait pas encore aménagé au moment de la photo. Un journaliste était dans la petite rue devant la maison pour demander aux voisins leur avis sur cette maison et faire des pronostics sur l’arrivée du propriétaire. Le priopriétaire est mangaka. Umezu Kazuo s’habille de rayures rouges et blanches, c’est une marque de fabrique. La maison ne pouvait pas y échapper.

Echappons nous de Kichijoji. Ecoutons Sushi de Cocoon. La chanson est absolument superbe et pour l’instant uniquement disponible sur le dernier podcast de Inrocks (numéro 87). Je l’écoute en boucle depuis le debut de soirée (pratiquement, mais j’écoute toujours les chansons que j’adore à répététion).

4

Oblique et pointe

miroir

Samedi, promenade tranquille en famille avant la pluie du soir. Nous marchons dans Aoyama jusqu’au magasin de produits régionaux de Fukui, que j’apprécie notamment pour le sake que l’on y achète de temps en temps. Nous profitons de la terrasse d’un petit restaurant proche pour y déjeuner. C’est agréable, les terrasses; Zoa s’y plait bien. Nous reprenons ensuite la marche dans les petites rues de Aoyama et au hazard d’un magasin, assise sur le bord d’un fauteuil, Henmi Emiri sourit en voyant passer Zoa…

oblikcity

Une ville à l’oblique et qui vacille au gré des vents, Oblikcity. Cette composition prend pour inspiration l’arête oblique d’un nouvel immeuble en construction où se trouvait auparavant le supermarché Kinokuniya à Aoyama.

pointe

Avant cet immeuble en pointe, il y avait un célèbre restaurant de sushi, Nobu désormais déplacé à Akasaka. On y construit encore sur une partie du terrain au croisement des rues Komazawa et Roppongi. Cet immeuble en pointe est lui construit depuis quelques temps, mais semble inoccupé. Ne restez pas longtemps devant cette pointe comme une lame, elle donne un mauvais fusui.

2

High ways

highways

highways

La voie express métropolitaine est la plus importante et massive structure de Tokyo, un vaste et complexe réseau de béton et d’acier suspendu au dessus des rues et des rivières urbaines. Ces tentacules se glissent entre les immeubles, plongent dans les tunnels, survolent la ville plus haut que les maisons individuelles, se raccordent, s’entremêlent et se rebouclent. La Tokyo Metropolitan Expressway (Shuto Kōsoku Dōro) est né en 1962 et s’étend toujours pour arriver aujourd’hui à plus de 280kms.

6

FUKUTOSHIN+ANDO

fukutoshin-ando

fukutoshin-ando

fukutoshin-ando

fukutoshin-ando

fukutoshin-ando

fukutoshin-ando

Miyazaki Aoi nous l’annoncait depuis quelques temps dans les publicités Tokyo Heart pour Tokyo Metro, la nouvelle et 13ème ligne de métro Fukutoshin vient d’ouvrir le 14 juin 2008, alors que notre avion attérit sur Narita. J’attendais cette ouverture pas tellement pour la ligne de métro en elle-même, reliant Shibuya à Ikebukuro sous la rue Meiji, je la prendrais certainement assez peu, mais plutôt pour la nouvelle station à Shibuya.

shibuya-station

Tadao Ando conçoit pour cette station Fukutoshin une forme spatiale souterraine, un volume oval de 80 mètres de long placé entre le troisième et cinquième étage souterrains de la station. Le volume est vide et percé pour donner accès à l’entrée vers les quais. Une ouverture permet de voir depuis l’étage B3, les quais à l’étage B5. Le design général est fait de formes rondes, de cylindres aux surfaces superbes. En regardant la grande voûte de forme ovale, j’ai un peu de mal à me dire qu’il s’agit d’une création de Ando, ça me fait un peu penser aux formes futuristes de Makoto Sei Watanabe. Remarquez les créations de Ando à Tokyo Mid-Town et Harajuku avaient quand même un esprit futuriste.

En dehors de son design particulier, la forme ovale centrale prend également en compte les considérations environnementales chères à Ando en intégrant une circulation naturelle de l’air depuis l’extérieur et des tubes de refroidissement à eau parcourant les sols et plafonds.

La nouvelle station Fukutoshin est placée sous l’ancien building Tokyu Bunkakaikan. La station fait partie d’un plan de développement de cette zone de Shibuya par Tokyu. Tokyu prévoit au dessus de la station et d’ici 2012, un complexe multi-utilisation composée entre autres d’un department store, de zone bureaux, et de salles d’exposition.

9

Remplacement et tours inclinées

Comme pour le billet précédent, on continue avec quelques photos argentiques prises dans Tokyo. Les deux photos ci-dessus montrent deux maisons individuelles en contraste. La première est une habitation moderne sobre d’extérieur avec ses murs blancs hermétiques. Elle a été construite dernièrement dans un petit quartier résidentiel près de Ebisu. Je ne me souviens plus exactement, mais elle devait être précédée par une vieille maison dans l’esprit de celle de la deuxième photo.

La tour de l’université Kokugakuin en version inclinée à Hiroo qui n’en finit pas de s’étendre. Ca fait plaisir de retrouver le bruit de l’argentique, quand même légèrement forcé par le scanner.

0