Made in Tokyo Series Vol.14

En publiant régulièrement de nouvelles photos, j’avais fini par oublier d’annoncer un nouvel épisode de la série Made in Tokyo. J’en suis maintenant à l’épisode 14 avec toujours 16 photos dont la majorité a déjà été montrée ici. Retour à l’architecture sur de nombreuses photos notamment celle, agressive de la photo ci-dessus. Moins impressionnant, le bâtiment ci-dessous est de l’architecte Kazuyo Sejima, pour la boutique Carina Shop à Aoyama.

J’ai pris l’habitude de mettre quelques liens musicaux donc je continue encore un peu avec la musique qui m’accompagne beaucoup dernièrement et que je recommande chaudement. Enfin, je commence un peu froidement avec l’electro sombre de Moderat (combinaison de Modeselektor et de Apparat) sur quelques morceaux comme Seamonkey, A new Error ou Les grandes Marches. Ces morceaux m’amènent vers ceux de l’album Orchestra of Bubbles de Apparat et Ellen Allien: Leave Me Alone et Jet. Du label BPitch Control, passons ensuite écouter du côté de Kitsune, les morceaux High Together et Nights Off de Siriusmo. Sans changer de label, je voyage du côté du pop rock formidable de Two Door Cinema Club (ils vont faire beaucoup parler d’eux, si c’est pas déjà le cas) avec quelques morceaux impeccables: Undercover Martyr, Cigarettes in the Theatre. On trouve beaucoup de bonnes choses sur Kitsune et notamment le rock post new wave de The Drums sur I feel stupid (photographié par Hedi Slimane d’ailleurs) et l’electro pop de Delphic sur Doubt. En passant sur Warp, je découvre les musiques « orientisantes » de l’américain Gonja Sufi sur Ancestors. Et en vrac, pour compléter le voyage musical, Complexity Reducer des espagnols de Delorean, Tornado de l’islandais Jonsi de Sigur Ros, le nouveau morceau assez bizarre Flash delirium de MGMT, les contre-pieds de Bet des toulousains The Dodoz, le morceau à deux voix The Blues de Primary feat. Nina Persson, la jolie Song X de Kyrie Kristmanson et des morceaux de Shearwater à donner des frissons: The snow leopard, Landscape at speed