Tateishi

J’aime les séances de conduite sur la côte du Shonan au volant de la Subaru. Aujourd’hui dimanche, le ciel n’est pas ensoleillé et les touristes sont probablement restés sur Tokyo. Les routes sont suffisamment vides pour une conduite agréable. Nous allons jusqu’à Yokosuka, en passant par Kamakura, Zushi, Hayama sur la route côtière. Le rocher debout de la plage de Tateishi attire notre regard et nous nous arrêtons pour respirer les embruns. Nous nous approchons du rocher debout, véritable monument naturel tandis que la lumière commence déjà à tomber.

Sur la petite colline près du rivage, une femme regarde la mer, c’est presqu’une image de roman, je verrais bien cette dame en Miss Saeki regardant le rivage dans Kafka on the Shore. On imaginerait cette femme avec un regard triste sur la mer. Mais pour casser l’image, elle surveillait en fait de loin ses enfants ramasser des coquillages, je vais arrêter avec les allusions à ce roman, ca devient obsessionnel…

Sur le retour. je remarque cette machine infernale en tenue de camouflage et au repos sur le parking. A moins que ce ne soit une machine de travaux publics …

4 commentaires

  1. C’est un de ces mots anglais passés en japonais où ils encorporent plein de nuances. Je recommande les séances de ドリイブ sur la côte de shonan, même si les routes sont parfois très étroites et occupées (la route 134 le dimanche soir est un mauvais souvenir).

Les commentaires sont fermés.