Aki Matsuri à Kichijoji

On pouvait à peine circuler dans les rues populaires de Kichijoji ce dimanche, et plus particulièrement dans la grande shotengai près de la gare, sur les larges rues commercantes, piétonnes et couvertes. Toute cette effervence est due au Aki Matsuri, le festival d’Automne. J’avais déjà assisté l’année dernière à ce matsuri.

On y porte le mikoshi. Cet autel portatif va voyager dans les rues du quartier pendant toute la journée, suivi par la foule et les chants, jusqu’au grand sanctuaire de Hachimangu.

L’enthousiasme est présent, on entend les chants et musique de très loin. Je suis le cortège sur quelques centaines de mètres, en prenant mon souffle lorsqu’il faut traverser des marées humaines.

L’atmosphère est communicative mais ca fait beaucoup de bien de se reposer quelques temps les oreilles dans les rues en dédale de Harmonica Yokocho, avant de repartir à la recherche d’un mikoshi parmi la vingtaine en circulation ce dimanche.

6 commentaires

  1. Une petite vision de l’intérieur de la vie sociale japonaise, tres belles photos. Comment meler tradition et modernisme? => Allez au japon

  2. J’aime beaucoup les 2 dernières, même si toutes sont interessantes. Surtout l’avant dernière où l’expressivité des visages, la foule, l’instantanéïté, tout cela à un véritable souffle. Jean N

  3. Merci tout le monde.
    Shotengai, ce sont des rues commercantes piétonnes et recouvertes, que l’on trouve un peu partout dans tout le Japon (Pas d’article sur wikipedia, j’avais cherché avant de publier ce billet).

    Je suis assez content d’entendre dire que les photos sont prenantes, avec un véritable souffle :-)

Les commentaires sont fermés.