TERRAZZA

Sur la même rue que la maison Tower House, un peu plus bas dans la pente, on ne manquera pas la présence puissante du bloc de béton fragmenté et anguleux du Terrazza (1991). On doit cette architecture post-moderne au japonais Takeyama Kiyoshi Sey (né à Osaka en 1954), fondateur du groupe Amorphe.

Cette forteresse à trois cheminées est une Showroom Jaguar et Rover, situé dans le quartier de Jingumae à Shibuya, et sur l’avenue Gaien-Nishi, également surnommée « Killer Street ». Ce surnom assez officiel car indiqué sur les cartes de Tokyo est assez intriguant. Kaori Shoji sur le International Herald Tribune nous en apprend un peu plus sur cette rue chic et sa légende urbaine, avec quelques réponses possibles quant à l’utilisation de ce surnom:

« Some claim that it’s because the traffic is a killer, or because the speeding sports cars, their drivers intent on showing off, have caused more accidents here than anywhere else. Others say it’s because few women taken on a date to Killer Street could fail to be enthralled by the understated but luxurious little boutiques, the artsy bookshops, the apartments with spacious courtyards à la Paris — hence, « Ladykiller Street. » Another version has the designer Junko Koshino looking out from her Porsche at the dressed-to-kill crowd thronging the strip and declaring the whole thing « killer. »

Cette avenue large et dégagée, en pente, donne en effet envie d’appuyer sur le champignon, comme j’ai pu en faire l’expérience des dizaines de fois à moto. Je comprends assez bien la première proposition de réponse…

4 commentaires

  1. votre site est géniallllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll

    l’architecte qui a construit cet building est-il le même qui a contruit l’Opéra Bastille à Paris XII ???
    merci
    cordialement
    Inge

Les commentaires sont fermés.