Vacarme des monstres mécaniques à Udagawa-Cho

Il y du bruit à Udagawa-cho, un vacarme d’enfer devant le magasin Harley Davidson en face du Tokyu Hands. Il y a très souvent des belles motos custom de la marque devant ce magasin, mais là c’est un véritable défilé qui se prépare avec des motos très particulières à trois roues. Je ne sais pas quel était cet événement, mais après quelques photos sur les engins, les motards ont pris la direction du centre de Shibuya sous les cris et trompettes.

Derrière le magasin Harley, l’ambiance à l’intérieur de Udagawa-Cho est plus calme. Le quartier est désordonné. A côté des nombreux magasins de disques, on peut voir des boutiques abandonnées au désordre et à la jeunesse. Cette boutique est très proche des graffitis que j’avais montré ici auparavant (Série des Street Art 1, 2, 3, et 4). Un peu plus loin dans Udagawa-Cho, vers le centre de Shibuya, je retrouve ce batiment original et high-tech, le BEAM de l’atelier d’architectes japonais Workshop.

7 commentaires

  1. Etonnantes ces motos à 3 roues, pas vraiment des Trikes comme on en voit par chez nous ou en allemagne.

    Par contre je suis étonné, mais est-il vrai qu’il n’y a pas beaucoup de super sportives au Japon ou même simplement de grosses motos, alors qu’ils sont les leaders dans le domaine ? Il n’y a pas une histoire de 3 permis différents ?

  2. Non, pas énormément, c’est vrai. Il y a en fait 2 permis (le 400cc et le gros cubes), la majorité des gens se contente du 400cc (très suffisant pour la ville, mais pas assez pour les amoureux de moto :-). En fait, la grosse majorité des 2 roues depuis quelques années, ce sont les gros scooters (demandant un permis).

    Mais on voit tout de même des bolides un peu partout dans Tokyo, et même quelques étrangères assez rares et chers.

  3. Ok d’accord ! Pour les maxiscooters, il me semblait bien qu’il y a quelques années on en voyait pas mal déjà, je me souviens qu’ils étaient souvent customisés.

Les commentaires sont fermés.