urbano-végétal (3)

urbano-vegetal

urbano-végétal.
En février 2006, j’avais commencé une série intitulée urbano-végétal avec deux épisodes (épisode 1 et 2). Cette symbiose du végétal avec l’urbain me trotte dans la tête depuis un petit moment. Les batiments de ces compositions existent en réalité mais prennent ici leur souche sur une base végétale flottant dans les airs.

7 commentaires

  1. J’adore ce que vous faites, je ne sais pas si j’ai déjà laissé un com, mais je voulais le dire…
    Cette photo me fait penser au Château dans le Ciel de Miyasaki. Merci

  2. épisodes 1 et 2 – des bâtiments qui flottent en liberté.

    épisode 3 – le bâtiment est il retenu par les fils d’électricité tendus?

    ;)

    (t’es tu endormi parmi les bouquins de Bilal?)

    (maintenant, je penserais plutôt à Howl’s Moving Castle, par Hayao Miyazaki…)

  3. correction: moi, aussi je penserais plutôt à Howl’s Moving Castle, par Hayao Miyazaki…

    (j’ai lit l’autre commentaire après écrire le mien)

  4. Merci Lio et Claudia. Le point commun, c’est la ville suspendue dans les airs. Mais si je me souviens bien, il n’a pas de végétation sous la base.

    Pour les fils électriques, j’avais fait quelques essais de suspension auparavant. Pour ces batiments là, ils sont plutôt retenus par les bords, mais j’ai pas encore réfléchi au comment :-)

    Pour Bilal, j’ai été sage, seulement feuilleté les bouquins que j’ai amené avec moi au Japon.

  5. Cette série de bâtiments susependus est vraiment impressionnante.
    Tout comme Claudia et Lio j’ai immédiatement pensé aux batisses extraordinaires de Miyazaki.
    Du rêve créé à partir d’images réelles,c’est comme ça que je vois ce travail,c’est la magie des artistes,alors bravo et merci de nous la faire partager !

Les commentaires sont fermés.