Pyramides inversées

A la vue des détails de surface de titane et de verre, on reconnait tout de suite le Tokyo International Exhibition Center, plus communément appellé Tokyo Big Sight. Big Sight comprend principalement des espaces de conférence et d’exposition pour des évenements réguliers tels que le Tokyo Motor Show. C’est la première fois que je viens pour l’immeuble, sans assister à aucune exposition.

En s’écartant un peu, on peut admirer les quatre pyramides inversées posées sur quatres énormes piliers. L’édifice est massif mais semble pesé comme une plume, posé sur ses quatre pieds de verre. Cette tour en apesanteur, comme peut l’être celle de Kiyonori Kikutake pour le musée Edo-Tokyo, contient des étages de conférence. On y accède par un long escalator donnant le vertige. L’intérieur de la tour est sobre comme une salle de conférence et la vue est assez limitée.

La Conférence Tower date de 1996 et on l’a doit à AXS Satow (Takeo Satow). J’ai le plaisir de retrouver en images, sur le site de l’architecte, le Musée d’Art Moderne de Hayama que j’avais pu prendre en photo assez récemment.

4 commentaires

  1. Quand tu as montré le KMuseum, j’ai tout de suite pensé à ce batiment dans lequel je suis aussi allé.
    Il y a une affiche devant, qui parle des jeux olympiques de 2016. Tokyo serait candidate?

Les commentaires sont fermés.