Parasitage d’ombre et de lumière (2)

Toujours dans la noirceur à Shibuya et Hiroo. Je subis un peu l’influence de Last Days de Van Sant que je regarde sans vraiment regarder en faisant ces deux compositions. Et je ne suis pas encore certain si le film est vraiment ennuyeux ou complètement génial…

4 commentaires

  1. Je dirais plutot ennuyeux (Je parle du film, pas des photos!).
    J’ai préfèré Elephant ou encore Gerry qui eux sont assez géniaux…

  2. Je suis touché, completement emballé par ces deux là, faibles en contrastes et forts en ambiance..
    Ils rappelent l’univers de koji morimoto(= dieu).
    super taff

Les commentaires sont fermés.