Petits moments d’architecture (8)

Il y a parfois à Tokyo des objets architecturaux à la fois étonnant et intimidant, comme ces colonnes de béton dressées comme un orgue dans une rue tout près de Shibuya. L’apparence extérieure de ce bâtiment mystérieux renfermé sur lui-même ne laisse aucun indice quant à son utilisation. Il y a quand même un petit panneau à l’entrée qui nous dirige. Il s’agit d’une école de bijouterie, la Hiko Mizuno College of Jewelry. Le bâtiment date de 1992 et est de l’architecte Mitsuru Kiryu. On imagine que les secrets divulgués pendant les cours et travaux pratiques de cette école sont bien gardés.

J’avais déjà pris cette architecture post-moderne en photo il y a deux ans. Je ne passe pas très souvent dans ce quartier, mais l’idée m’est venu de revoir ce bâtiment depuis que par hasard nous avons vu exposés les travaux des étudiants de dernière année de cette école au rez-de-chaussée de l’immeuble Spiral samedi dernier. Les travaux exposés n’étaient pas des bijoux mais des chaussures originales, une autre activité de cette école. Dimanche dernier donc, je profite d’une course vers Harajuku (aller acheter le déjeuner, des sushis à la mode de Osaka au restaurant Hachiku) pour repartir à la recherche de ce bâtiment.

Mon parcours me fait notamment passer, volontairement, devant la tour blanche clinique de Jun Aoki, le SIA Aoyama Building. La tour blanche se mélange avec le ciel blanc de cette matinée légèrement pluvieuse.

Un peu plus loin et juste à côté des sobres bureaux de Toyo Ito, on trouve un autre bloc étrange hermétique, surmonté d’une étrange paroi de boules blanches. Il s’agit du KOUGAI BROTHERS’ HALL. Je ne trouve strictement aucune information sur internet au sujet de ce bâtiment et l’extérieur ne révèle vraiment pas grand chose.

En continuant ma marche vers la rue Meiji pour rejoindre le croisement de Harajuku, je coupe la rue Cat Street. Dans un coin de rue, Mr Hearts Freaks Store est un petit magasin de quatre étages, composé de 3 blocs légèrement décalés. La surface réagit aux quelques rayons de soleil qui veulent bien s’infiltrer à travers le nuages de cette journée bien grise.

Après avoir acheté mes sushis à Harajuku, je remonte l’avenue d’Omotesando, passe devant l’immeuble Prada et La Collezione de Tadao Ando pour découvrir un peu plus loin un étrange bâtiment noir et aiguisé. Une nouvelle création de Kengo Kuma que je montrerais un peu plus tard.

5 commentaires

  1. Le KOUGAI BROTHERS’ HALL est une construction de Tadao Ando datant de la periode de la Bulle. Il y avait un restaurant-bar en sous-sol qui a ferme il y a un an. L’immeuble est a vendre. Vous avez au coin de la rue un exemple d’immeuble de la Bulle egalement.

  2. J’aime vraiment vos promenades… Merci !
    merci aussi à Ranpo : j’avais vu le bâtiment et me posait la même question^^

    dernier point, sans rapport immédiat avec le reste : près de la maison se trouve le Miyasaka Community Hall, à coté de la gare du même nom. C’est interessant et surtout visitable. J’imagine que vous connaissez les livres de Toto (the architecturale map of Tokyo) : il y a une brève description de l’édifice dedans.

    Au cas où vous ne l’auriez pas encore vu…
    senbei

  3. Merci Senbei.
    Je ne connais ce Miyasaka Community Hall. J’ai bien les deux guides architectural Map of Tokyo de Toto, mais en regardant rapidement je ne le trouve pas… Mystère.

Les commentaires sont fermés.