Entre 2 fissures, une forêt urbaine

La première fissure (par design et sans relation avec un tremblement de terre) est celle du Wedge (1989) de Edward Suzuki à Harajuku pour le magasin Beams. La deuxième fissure est celle du Sunwell Muse (2008) de Takato Tamagami et Tsutomu Hasegawa. Entre les deux, un bâtiment se prépare au croisement de Harajuku (en remplacement du Gap), il s’agit du Tokyu Plaza Omotesando de Hiroshi Nakamura & NAP Architects. Le bâtiment est toujours en construction et fonctionnera comme une couronne qui abritera à l’intérieur une forêt/parc, en continuité avec les arbres zelkova de l’avenue de Omotesando. En photo également la Villa Bianca de Eiji Horita. Elle fait partie de la série de Villas construites des années 1960 jusqu’aux années 80 et dont fait également partie la Villa Moderna de Junzo Sakakura. Juste à côté de la villa Bianca, on trouve la Villa Serena et la Villa Fresca de de Junzo Sakakura. Je montrerais certainement quelques photos un peu plus tard. Cette série de villas s’adressait à l’époque à une certaine élite tokyoïte. L’immeuble de verre de Sumitomo Fudosan représente maintenant un des nouveaux standards de la location haut niveau avec la série La Tour (Shibuya, Daikanyama, Aobadai, Shinjuku…).

5 commentaires

  1. hello!
    longtemps sans changements et d’un coup plein de pix!
    peux tu « situer » le miroir à angles sur la 4569?
    il semble que ce soit en hauteur mais la scale n’est pas évidente.
    10 ou 15 mètres?
    belles « fissures » en tous cas
    merci de nous faire partager ces belles photos.

  2. Thanks Yucel.

    Yves, merci pour ton message. Oui, je suis resté assez calme sur le blog pendant quelques temps. L’inspiration vient lentement parfois, mais dès que je fais une promenade en ville exclusivement pour prendre des photos, les billets s’enchainent :-) Les miroirs sont ceux du Tokyu Plaza en photo au dessus et se trouve au croisement d’Harajuku. Extrêmement bien placé et visible donc.

Les commentaires sont fermés.