Kuria Memo


Mon inspiration musicale ne tarit pas en ce moment au détriment de mon inspiration photographique. Pour ce nouveau morceau intitulé Kuria Memo, j’essaie un nouvel instrument Sunrizer et dans une moindre mesure DM1. Je mélange les sons de ces deux instruments avec les désormais classiques (en ce qui me concerne) iMS20, Animoog et iKaossilator. Je suis content de pouvoir tenir ce rythme de création. A vrai dire, dès que termine un morceau que je publie sur SoundCloud, j’en commence un nouveau de suite (ou après quelques jours). A pour accompagner la création de ce morceau, j’avais en tête et en images les créations de Lee Bul.

Je suis allé voir vendredi soir dernier l’exposition de l’artiste coréenne Lee Bul au Mori Art Museum de Roppongi Hills. L’exposition s’appelle « From Me, Belongs to You Only » et on peut la voir jusqu’au 27 mai 2012. Je vous recommande très vivement. J’ai beaucoup aimé cette exposition, son oeuvre est fascinante, mélange de rêves, de représentations futuristes parfois humaines et monstrueuses et quelques formes architecturales désorientées. J’aime beaucoup ce paragraphe écrit sur un des murs de l’exposition:

I actually think this is an inherent condition of utopia – to always give us the feeling that it’s getting closer. So human beings are always fated to dream of it and to plan it. And yet we’re also fated to be disappointed by those inevitable realization that it’s unreachable. Still we dream. I’m fascinated by those failures, as well as the dreams that the dreamers know could never materialize.

Dans une des salles, une version de l’atelier de Lee Bul est reconstitué. On y voit de nombreux sketches et maquettes de futures oeuvres, les nombreuses étapes et essais avant d’arriver à la sculpture finale. C’est très intéressant de pouvoir retracer le processus créatif de l’artiste. L’atelier est au milieu du parcours et on y revient volontiers. J’ai acheté le bouquin de l’exposition pour me plonger un peu plus dans cet univers.