Little Things Moving

structure-aug-2013small

Un nouveau morceau sur Soundclound intitulé Little Things Moving. Comme on me l’avait fait remarquer auparavant en commentaire, je parle souvent de mes morceaux musicaux en termes techniques, alors que je parle de mes photographies plutôt en terme sensible. C’est très vrai, je n’aime pas parler de photographie en terme technique car la technique photographique ne m’intéresse pas beaucoup, mais je n’arrive pas à parler de ma musique en terme sensible. Je me réfugie peut être derrière les termes techniques, comme un photographe pourrait ne parler que de modèles d’appareil photo pour éviter de parler du contenu sensible de ses photos. Je n’en suis pas encore au point où j’arrive à comprendre ma démarche et ce que je cherche à faire. Ca viendra peut être un jour.

Je découvre par le fil twitter de JM-EMY, une série d’images conceptuelles intéressantes d’architecture volantes. Il s’agissait apparemment d’une compétition du site Flying Architecture intitulée « Architecture Unchained ». On y voit des buildings volants sans attaches, un peu comme mon architecture végétale volante urbano-végétale. Bien entendu, les images synthétiques de cette compétition sont très belles et professionnelles. On dirait parfois qu’elles sont tirées d’un film d’anticipation. je me permets de montrer quelques exemples ci-dessous.

Image converted using ifftoany

flyingarchi02

flyingarchi03

flyingarchi04

L’architecture fluide et tout en courbe de la première image est un musée volant par Matthias Urschler. Donald Cokara nous montre sur la deuxième image un espace volant qui semble habitable au dessus du désert, contenant des oasis de verdure dans certaines alvéoles du réseau urbain. Il s’agit d’une architecture non-sédentaire et le rapprochement avec l’image nomade du désert est bien vu. Sur la troisième image, Ewa Gawron nous montre une architecture minimaliste faite de blocs encastrés à la verticale, sans aucune accroche et permettant également le voyage. La quatrième concept par Daniel Szalapski propose une architecture organique proche de plantes avec des tiges fixes et des blocs supérieurs pouvant se déplacer d’un dock d’amarrage à l’autre. J’aime beaucoup cette approche utopique de l’architecture.

Re: new again

Tout comme la grande gare de Tokyo ou la Poste de Marunouchi, Made in Tokyo se renouvelle. Le style précédent datait de Juillet 2010. Cela fait donc un peu plus de 2 ans et il était temps de renouveller un peu la façade du blog et de réorganiser un peu tout ça. Ce n’est pas un changement du tout au tout, mais une mise en page plus épurée et plus « moderne » avec des lettrages mis en avant et un meilleur encadrage des photographies, sur un fond blanc qui ne change pas. Je suis parti du thème WordPress Night Watch, avant de l’épurer petit à petit. J’ai fait quelques choix de mise en page que j’avais en tête depuis longtemps:

  • Me séparer dans la barre latérale de Menu pour donner toute la largeur du blog aux photos et textes. Cela me semble plus adapté au format 900px de large des photographies.
  • Afficher le minimum en entête du blog, ce minimum se limite à une photographie (inchangée car j’aime beaucoup cette photo). Je n’affiche même plus le titre du blog Made in Tokyo
  • Les liens vers les autres pages, le titre du blog et les archives par mois sont transposés en toute fin du blog. Dans l’ordre de visite, je suppose que le visiteur souhaite d’abord voir les derniers billets du blog et ensuite rechercher autre chose dans les pages et archives si nécessaire, d’où cette priorité donnée dans l’ordre d’affichage
  • J’aurais aimé mettre en place un scroll infini (comme on peut le voir sur certains blog Tumblr) qui évite de passer de pages en pages. Le contenu des pages s’affichent automatiquement dès que l’on arrive en fin de page. Ce plugin WordPress ne fonctionne apparemment pas sous le thème de base que j’ai choisi. C’est peut être dû au fait que j’ai placé la liste de archives en fin de page.
  • J’ai enfin mis à jour le design de ma vieille galerie de Photos. Je ne sais pas encore très bien ce que je vais faire de cette galerie. J’aimerais transférer complètement les photos sous les billets du blog, comme je l’ai fait dernièrement pour les 2 séries de photos 26things et 26things2. Malheureusement, ça prendrait beaucoup beaucoup de temps de tout transposer.
  • La page de Photobooks a été mise à jour avec le nouveau book Tokyo slide. Il me reste à mettre à jour la page A propos. Je l’avais déjà mentionné il y a 2 ans, donc ce n’est pas gagné de ce coté là. J’ai quand même envie d’y retracer les grandes étapes et design de ce blog…
  • 8周年!

    Les années passent… déjà 8 ans et j’arrive à peu près à tenir le rythme. Pas toujours facile mais regarder un peu an arrière redonne l’envie. Je fais ça de temps en temps, je me mets à relire et revoir des billets et photos d’il y a 4 ans, 5 ans, 6 ans… Peut être que dans 20 ans, je me relirais avec amusement, ou peut être que Made in Tokyo sera perdu dans l’oubli.

    Et pendant ce temps là, après In Shadows, l’idée me revient une nouvelle fois en tête de démarrer un nouveau photobook, en version horizontale cette fois-ci et sans composition pour alterner avec le photobook précédent. A suivre et ça prendra des mois.

    Tunnel walk

    Dans un tunnel près de Shibuya, une voie piétonne étroite longe l’avenue. J’y apporte quelques notes de nature, comme souvent.

    Et pour s’échapper de Tokyo pour Berlin, je vous conseille vivement de suivre la Suite Berlinoise, série de photos que j’apprécie beaucoup, pour l’architecture notamment, pour les reflets également, sur le blog de Christian Lefebvre.

    Et de 1000

    Et de 1000 billets sur Made in Tokyo ! Je n’ai pas le courage d’en écrire des tonnes sur le sujet, mais ça en fait quand même des photos, ça en fait du texte, et surtout du temps passé. Il y a des hauts et des bas, des périodes de motivation ou de creux, mais une chose est sure, j’aurais du mal à me passer de publier des billets sur ce blog. De l’architecture, Tokyo, des photographies, des photobooks, des liens et inspirations musicales, des compositions graphiques et des utopies urbaines, des mélanges de végétation dans l’urbanisme tokyoïte, des métaphores et ombres humaines dans les rues, quelques excursions à la campagne ou sur le bord de mer de Shonan, des revues d’expositions, des livres photographiques marquants, quelques livres d’auteurs japonais que j’ai aimé lire, du digital (beaucoup), de l’argentique parfois… beaucoup de sujets jetés sur ce blog sans séquencements logiques, au fil des envies, des besoins et de l’inspiration. Merci beaucoup à tous les visiteurs et aux messages d’encouragement, en commentaires ou par emails, qui permettent de continuer à avancer, tranquillement mais sans trébucher.