GW17:Park



Le parc, c’est celui de la colline de Clematis près de Mishima, un très bel endroit calme et reposant avec plusieurs musées en béton, des sculptures dans les jardins (dont une de Kusama Yayoi, nouvellement acquise). Je laisse parler les photographies et la courte vidéo. Nous avons visité cet endroit pendant le Golden Week, qui parait déjà bien loin.

GW17:Train

Aperçu par hasard à la station de Mishima, un train de la ligne Izu Hakone recouvert de dessins du projet Love Live! Sunshine!! composé apparement d’une série manga, anime et vidéo musicales. La jeunesse se précipitait pour prendre en photos les personnages dessinés sur les wagons et j’en ai fait tout autant.

une semaine en mars (10ème)

La semaine de congé de mars se termine finalement avec deux journées passées sur la toute petite île de Hatsushima, au large de Atami dans la préfecture de Shizuoka. Il faut prendre un bateau depuis Atami pour une traversée d’une demi heure environ. Les mouettes connaissent très bien la trajectoire du navire car elles nous ont accompagnées tout le long de la traversée aller et retour. Si on leur tend un morceau de biscuit à bout de bras, elles peuvent s’approcher de très près en planant au dessus de nos têtes. C’est un cortège assez joli à voir. L’île de Hatsushima est paisible et très peu peuplée vu sa taille. Il y a en fait un hôtel Resort où nous sommes allés, invités par la tante de Mari. C’est une chaîne d’hôtels privés pour membres donc je ne suis pas sûr qu’on aurait pu y aller sans cette invitation. L’île est extrêmement petite, on peut en faire le tour en un peu moins d’une heure. Il n’y a pas de plages, mais un petit port avec quelques restaurants. L’île est agréable mais elle est idéale pour des très courts séjours.

Les photographies ci-dessus en noir et blanc indiquent la fin de la série sur ces vacances du mois de mars. C’étaient des vacances courtes mais bien occupées et découpées pour s’adapter aux activités de Zoa, sachant que le tout était décidé un peu au dernier moment comme souvent chez nous. J’exagère un peu ceci-dit. Ces vacances ont été une bonne occasion de tester mon nouvel objectif Canon grand angle 17-40 dans différents environnements et situations, et j’en suis satisfait. Le poids de l’engin va me jouer des tours par contre, et il faudra que je choisisse judicieusement quel objectif amené pour mes déplacements. Toutes les photographies de cette série en 10 épisodes sont prises avec le 17-40, sauf au NACT dû aux contraintes du musée et pour les photographies ci-dessus à Hatsushima prises avec mon petit fixe pancake de 40mm. Je pense d’ailleurs continuer à amener seulement le 40mm pour les courts déplacements en ville sans garantie de photos.