海へ

Je trouve encore de l’inspiration pour mes images de Tokyo envahi par les éléments. Ici, les vagues, la mer prennent place à Shibuya, Ebisu ou encore au pied de la tour de Tokyo. L’ambiance est de plus en plus sombre alors que j’avance petit à petit dans cette série, il faudra que je reprenne un peu de couleurs prochainement.

Alors que je parlais de ma découverte d’un nouveau morceau de Deerhunter dans le billet précédent, le nouvel album Halcyon Digest est sorti le jour d’après, le 25 septembre sur iTunes Japon. Je n’ai pas l’habitude d’acheter un album en entier, mais plutôt de le découvrir petit à petit, morceau par morceau, mais j’ai fait une exception pour celui-ci. Je le découvre donc en ce moment, tranquillement, et en étant déjà pris par l’ambiance de Earthquake, le morceau d’ouverture, Desire Lines avec sa partie instrumentale comme sait si bien le faire Deerhunter, le magnifique Helicopter, Revival que je redécouvre. J’aime vraiment beaucoup ce son. A lire, la critique sur Pitchfork.

10 commentaires

  1. He bien, ça donne que, premièrement j’en profite pour ne pas travailler, ce qui n’est pas bien du tout et deuxièmement, c’est encore plus sombre que je pensais, par rapport à l’écran de mon portable qui est une antiquité, mais qui me permet de rattraper à la maison le temps passé sur internet (j’espère que tu me crois…).
    Sombre dans le genre charbonneux. La première est vraiment superbe. (les autres aussi…)

  2. Une vrai claque !
    C’est apocalyptique mais je sens aussi une certaine douceur ethéré
    peut être est-ce dans les nuances de gris ou le grain…un peu comme du shoegazing d’ailleurs…
    C’est trés impréssionnant.

    J’avais écouté il y a longtemps « Never Stops » de Deerhunter mais je vais de nouveau y jeter un oeil.
    « Desire Lines » est excellent :)

  3. Oh! It’s my favorite series!
    These are very powerful and magnificent ! Like a great movie….
    If it will become reality…..It’s very scary… :)
    Anyway I think it’s great art.
    I would like to see your photo of rain.

  4. Merci C. J’avais en fait un peu peur du côté apocalyptique en effet, mais en même temps, si l’on regarde bien: la tour de Tokyo baigne dans une éclaircie et des tons de gris clairs, comme tu l’indiques. Je trouve également un parallèle aquatique à chacun des bâtiments des 3 compositions: la tour de Tokyo correspondant à une sorte de phare attrapé par les flots, la gare de Shibuya sur la 2ème photo à une toiture courbée ressemblant à des coques de bateaux placées à l’envers et agit comme une digue, la tour de Shin Takamatsu sur la 3ème photo ressemble à un animal aquatique, à une pieuvre avec ses yeux noirs. Plutôt qu’une vision sombre et catastrophique, il s’agit plutôt d’une vision métaphorique dans laquelle j’aurais replacé ces éléments « architecturaux » dans leur milieu naturel.

    Côté musique, j’aime beaucoup les deux morceaux de The National que tu m’as conseillé. Il faut accrocher à la voix au début, mais ça en impose, je les écoute souvent. Je ne m’étais pas rendu compte du très bon accueil critique de cet album. D’autres conseils sont bienvenus! Pour Deerhunter, je peux conseiller également: « Nothing Ever Happened » sur Microcastle comme « Never Stops », ou encore « Oh, it’s Such a Shame » sur Fluorescent Grey, morceau avec feu-Jay Reatard (Le morceau « We would have laughed » sur Halcyon Digest lui est d’ailleurs dédié). Ces deux morceaux, comme « Desire Lines » sont en deux parties: une première chantée qui s’enchaine ensuite sur une longue partie instrumentale. J’aime beaucoup cette combinaison, pas spécialement innovante car beaucoup de groupes rock alternatif font ça, mais c’est particulièrement bon chez Deerhunter, je trouve.

    Pour revenir à la photo, un autre parallèle, bien qu’assez éloigné dans le style et purement photographique Half Awake and Half Asleep in the Water de Asako NARAHASHI.

  5. Thanks Lady M for your nice comments, always.
    Like a movie, yes :-). There is actually one called Tsunami, a korean movie I think. I used to like those apocalyptic movies when I was younger. As for rain, it’s a challenge, I will try ! Although it rained the whole week, I didn’t get a chance to take pictures. Rain is difficult to catch. I’ll probably wait for the next typhon :-)

  6. C’est vrai je n’avais pas vu vos compositions sous cet angle,
    je préfère cette vision métaphorique, je l’ai bien sentie pourtant,
    je savais bien que le message n’était pas « catastrophique »
    vos photos sont beaucoup plus intelligentes que ça.
    Moi qui adore les images métaphoriques, je suis surpris de ne pas l’avoir vue…
    J’étais surêment trop impressioné pour le voir :)

    Merci de me faire découvrir le travail de Asako NARAHASHI,
    en effet je sens un peu cette similarité.

    Content que les deux morceaux de « The National » vous plaise !
    Oui la voix est assez grave et c’est ça que j’aime dans ce groupe :)
    J’ai écouté en entier le dernier album de Deerhunter,
    on sent vraiment l’influence des Sonic Youth…J’ai adoré.
    C’est vrai qu’ils excellent dans le genre partie instru. un peu expérimental…
    J’aime bien leur côté Lo-Fi plus présent selon le morceau.

    Liars a aussi un côté rock ambient et expérimental,
    vraiment trés special, pas toujours accessible mais intéressant.
    Je trouve que Scissor, The Overachievers, Too Much Too Much illustre bien leur style.

    Electric Sunset est vraiment pas mal, pop et proche du shoegazing,
    j’aime beaucoup les ambiances …

    Dans le genre immanquable, Koudlam aussi est une sacrée claque, vraiment unique.
    J’écoutais souvent See You All…

    Et pour finir, Jamaica, de la pop puissante et acoustique, vraiment sympa…
    Mais je suis sûr que vous les connaissais déjà :)

    Je pourrais parler musique pendant des heures :D

    Bonne journée !

  7. Merci C., en même temps, tes commentaires nourrissent mes réflexions sur mes propres compositions :-)
    Merci pour les liens musicaux, je vais écouter tout ça. Je connais un certain nombre des noms que tu cites, sans bien connaître les morceaux qu’ils font. Ca fait quelques semaines que je me dis qu’il faut que je jette une oreille à ce que font les français de Jamaica.

Les commentaires sont fermés.